Pan-fried kale, Butternut and chickpeas with an egg / Poêlée de kale, Butternut et pois chiche avec un oeuf

Easy, super fast and nutritious lunch. In addition, I emptied my fridge! No waste, I use everything without throwing any away.

Leftovers

Leftovers are not always easy to reuse. It takes imagination, creativity and daring. Imagine what we can do. Create a new dish and be bold enough to do it. Sometimes, the associations are not natural or obvious but it is worth daring!

There is sauce left over from the boar stew? Why not start a new stew with it even if this one is chicken? Maybe add water and some vegetables to make a soup. There really very few left? Add some cream to coat a grilled meat/veggie or mix it with another sauce.

In short, you understood … it’s infinite. What is important is to store, label and freeze as needed. And ESPECIALLY think about reusing them.

Vegetables and Legumes

For this recipe, I had leftover grilled Butternut. Vegetables, whether steamed, boiled or grilled, are easy to reuse. Whether in a soup, a salad, a Buddha bowl, a hummus, a spread or a stir fry, they go perfectly everywhere.

I also had some chickpeas at the bottom of a jar. I always have beans in the fridge. It’s super convenient. When I get to the bottom of a jar I start a new batch by soaking and cooking another one (so I vary).

The Cabbage Family

The cabbage family has a wide variety and are excellent for health. No matter if you have white, green, red, curly, or pine cabbage, head cabbages are excellent grilled. You only have a few leaves left? It’s the same! Cut them into strips and fry them! It’s super good in salads, Buddha bowls, soups or as a side dish. Even topped with your recomposed sauce we talked about above would be really good.

The Recipe

Today I have some kale leaves that I finely chopped and pan-fried with a little coconut oil. I obviously use my leftover pieces of Butternut then the chickpeas from the almost emptied jar. I crack an egg on top, add salt and pepper and now lunch is served!

It took … phew … a big 5 minutes! ; the time to heat the pan, chop the cabbage, remove the butternut and chickpeas from the fridge and then fry everything.

In Health!

Chantal

Lunch facile, super rapide et nourrissant. En plus, je vide mon frigo! Pas de gaspillage, j’utilise tout sans jeter.

Les restes

Les restes ne sont pas toujours faciles à réutiliser. Il faut de l’imagination, de la créativité et de l’audace. Imaginer ce que l’on peut faire. Créer un nouveau plat et avoir l’audace de le faire. Parfois, l’association des éléments n’est pas naturelle ni évidente mais cela vaut la peine d’oser!

Il reste de la sauce du ragoût de sanglier? Pourquoi pas démarrer un nouveau ragoût même si celui-ci est au poulet? Peut-être l’allonger avec de l’eau et y ajouter des légumes pour faire une soupe. Il n’en reste vraiment que très peu? Ajoutes y un peu crème pour napper une grillade ou mélange-la à une autre sauce.

Bref, tu as compris… c’est infini. Ce qui est important est de bien ranger, étiqueter et congeler au besoin. Et SURTOUT penser à les réutiliser.

Légumes et légumineuses

Pour ma poêlée, j’avais des restes de Butternut grillés. Les légumes, qu’ils soient cuits vapeur, à l’eau ou grillés, ils sont faciles à réutiliser. Que ce soit dans une soupe, une salade, un bouddha bowl, un hummus, une tartinade ou une poêlée, ils s’ajoutent partout parfaitement.

J’avais aussi un fond de bocal de pois chiches. J’ai toujours une légumineuses au frigo. C’est super pratique. Quand j’arrive au fond du bocal je recommence une nouvelle batch en faisant tremper et cuire une autre légumineuses (comme ça je varie).

Les crucifères

La famille des choux est variée et excellente pour la santé. Peut importe si tu as du chou blanc, vert, rouge, frisé ou en pin, les choux pommés sont excellents grillés. Il ne te reste que quelques feuilles, pareil! Coupe-les en lamelles et poêle-les! C’est super bon dans les salades, les bouddha bowls, les soupes ou comme accompagnement. Même nappées de ta sauce recomposée dont on parlait plus haut, ça serait vachement bon.

La poêlée, la recette

Aujourd’hui, il me reste des feuilles de chou kale que j’ai hachées finement et poêlées avec un peu d’huile de coco. J’ai évidemment utilisé mes quelques morceaux de Butternut puis le fond des pois chiches. J’y ai cassé un oeuf, saler, poivrer et voilà le lunch est servi!

Cela a pris… ouf… un gros 5 minutes! ; le temps de faire chauffer la poêle, hacher le chou, sortir du frigo butternut et pois chiches et puis faire poêler le tout.

Santé!

Chantal

Sesame & Sunflower Berry SMOOTHIE aux baies avec sésames & tournesols

A smoothie for breakfast or as a snack is good, easy, quick and filling. This one in particular is great for regulating your hormonal system since it contains ingredients that promote the increase of some or the elimination of others depending on where you are in your infradian cycle.

Fruits and Vegetables

A smoothie is made mostly of fruits. Fresh or frozen fruit, what matters is the one that is more convenient for you. The advantage of frozen fruits is that it immediately gives a creamy and thick texture. A fruit or a mixture of fruits? As long as they blend well together. Here, I chose a blend of red berries bursting with antioxidants.

You can add one (or more) vegetable to your Smoothie. The choice of the latter must be made with the concern of taste harmony and texture. Some vegetables will create a grainy texture, others a smoother one. It’s up to you to see what you like. For this recipe, I did not add any.

You can also add powdered superfoods such as chlorella, spirulina, maca, ashwaghanda, Reishi, etc. These, since added in small quantities, do not change the taste of the Smoothie. But, it boosts its nutritional values and its effects on health.

Milk, Plant milk or Water

So that we can drink our smoothie and not eat it with a spoon, we need some liquids. You can add milk, plant milk, juice or just water. It all depends on whether you want a creamier smoothie or an even sweeter fruity one. Personally, when I use nut or seed butters I find that it is not necessary to add (plant) milk because these mixed with water creates a plant milk in itself. In addition, I don’t want a smoothie that is too rich, too smooth or too creamy since my fruits are frozen and they will already produce a rich, smooth and creamy smoothie!

Hormonal Regulator

Eventually I will talk to you more about the infradian cycle and the interest of balancing your hormones. But in the meantime, know that you can consume certain seeds depending on the period of your cycle to promote the elimination or the production of certain hormones.

In short, the first two weeks (follicular and ovular) of the infradian cycle, you can give preference to flax and pumpkin seeds. The last two weeks (luteal and menstrual), you can give preference to sesame and sunflower seeds.

That’s why I put in sesame and sunflowers butter/puree and that you can alternate by replacing with flax seeds and pumpkin butter. You will find these puree or butter in natural and / or organic food stores.

Do you have the fruit, the purees, the super food, the water and the blender? Let’s Go!

Berry Smoothie with Sesame and Sunflower Seeds

For a tall glass, you need …

  • 125g frozen fruits
  • 15ml of each ; Tahini and sunflower butter
  • Or
  • 15ml of each ; pumpkin butter and ground flax
  • 5ml maca powder (optional)
  • Water

  1. In a blender, add the fruit, seed purees, superfood powder.
  2. Add cold water just to cover the fruit.
  3. Mix until you obtain a smooth and creamy puree that is not too thick. If necessary, add water to desired consistency.
  4. Transfer to a mug or tall glass and enjoy by drinking it slowly.

In Health!

Chantal

Berry Smoothie aux baies de fruits rouges

Un smoothie pour le petit déjeuner ou comme en-cas c’est bon, facile, rapide et nourrissant. Celui-ci en particulier est top pour régulariser ton système hormonal puisqu’il contient des ingrédients favorisants l’augmentation de certaines ou l’élimination d’autres selon où t’en est dans ton cycle infradien.

Fruits et légumes

Un smoothie est principalement composé de fruits. Des fruits frais ou congelés, peut importe, tu choisis celui qui est plus pratique pour toi. L’avantage du surgelé est qu’il donne tout de suite une texture onctueuse et épaisse. Un fruit ou un mélange de fruits? Tant qu’ils se marient bien ensembles. Ici, j’ai choisi un mélanges de petits fruits rouges gorgés d’antioxydants.

On peut ajouter un ou des légumes à notre Smoothie. Le choix de celui-ci doit se faire avec le souci d’harmonie et de texture. Certains légumes créeront une texture granuleuse d’autres une texture plus lisse. À toi de voir ce que tu aimes. Pour cette recette, je n’en ai pas ajouté.

On peut aussi y ajouter des superaliments en poudre de type chlorella, spiruline, maca, ashwaghanda, Reishi, etc. Ceux-ci, puisqu’ajoutés en petite quantité, ne change pas le goût du Smoothie. Mais, il en boost ses valeurs nutritives et ses effets sur la santé.

Lait, boisson végétale ou eau

Pour que l’on puisse boire notre smoothie et non le manger à la cuillère, il faut un peu de liquide. Tu peux ajouter du lait, une boisson végétale, du jus ou simplement de l’eau. Tout dépend si tu souhaites un smoothie crémeux ou encore plus fruité sucré.

Personnellement, lorsque j’utilise des beurres de noix ou de graines je trouve qu’il n’est pas nécessaire d’ajouter de lait végétal parce que ceux-ci mélangés à de l’eau crée un lait végétal en soi. De plus, je ne souhaite pas un smoothie trop riche, trop onctueux ni trop crémeux puisque mes fruits sont congelés et qu’ils produiront déjà un smoothie riche, onctueux et crémeux!

Régulateur hormonal

Éventuellement je te parlerai davantage du cycle infradien et l’intérêt d’harmoniser tes hormones. Mais en attendant, saches que tu peux consommer certaines graines selon la période de ton cycle pour favoriser l’élimination ou la production de certaines hormones.

Pour faire bref, les deux premières semaines (folliculaire et ovulaire) du cycle infradien, tu peux privilégier les graines de lin et de potiron. Les deux dernières semaines (lutéale et menstruelle), tu peux privilégier les graines de sésames et de tournesols.

C’est pourquoi j’ai mis du beurre ou de la purée de sésames et de tournesols et que tu peux alterner en remplaçant par des graines de lin et du beurre de potiron. Tu trouveras ces purée ou beurre dans les épiceries d’aliments naturels et/ou bio.

Tu as les fruits, les purées, le super aliment, l’eau et le blender? Alors, Go!

Smoothie aux baies de petits fruits rouges avec sésames et tournesols

Pour un grand verre, tu as besoin de…

  • 125g fruits surgelés
  • 15ml de chaque ; Tahini et beurre de tournesols
  • Ou
  • 15ml de chaque ; beurre de potiron et lin moulu
  • 5ml de maca en poudre (optionnel)
  • Eau

  1. Dans le blender, ajoutez les fruits, les purées de graines, la poudre de super aliments.
  2. Ajouter de l’eau froide pour tout juste couvrir les fruits.
  3. Mixer jusqu’à obtention d’une purée lisse et onctueuse pas trop épaisse. Au besoin, ajouter de l’eau jusqu’à consistance désirée.
  4. Transvidez dans un mug ou un grand verre et dégustez tranquillement.

Santé!

Chantal

Berries and Seeds Breakfast Bowl + Mango / Bol petit-déjeuner de Baies et de graines avec de la mangue

Extremely simple and healthy breakfast!

Breakfasts don’t have to be fancy or fancy. It is the ingredients, their freshness and their quality hat makes the difference.

Fruits are ideal for their nutritional value and fiber. Ideally, choose those in season. Nuts and seeds go wonderfully with fruit and complete the nutritional intake we need. Then to tie it all together, if you wish, you can add a spoon or two of plant yogurt.

Here’s a simple, quick-to-make breakfast bowl that will keep you going until your next meal. Now let’s see its composition in detail.

Which fruits for a breakfast bowl?

Ideally, seasonal fruits. But … Personally, I love berries -the small red fruits. They are super powerful antioxidants, their glycemic index is not very high and their tastes are, in my opinion, the best of all fruits!

Their season is short and unfortunately not available all year round. As we have the luxury of owning a freezer, we can put our surplus crops in it! And when there is none left, local supermarkets or markets have them.

Because sometimes I want to extend the season of my favorite fruits! I found a pre-made mix that contains 7 varieties of small berries; strawberries, raspberries, cherries, blackberries, blackcurrants, blueberries, pomegranates … What a marvel! A perfect mix.

To complete my bowl this morning, I had a ripe mango just begging to be added! Hop let’s go! In the bowl.

Seeds and Nuts

Nuts and seeds are a staple food and for me, that you should always have in your pantry. Which ones are used in my breakfast bowl? Anything! The ones you have. But according to my Cicardian cycle, I like either a mixture of flax-pumpkin or of sesame-sunflowers. You can also add chia or hemp seeds.

To this seed mix, you can add pecans and Brazil nuts. But, almonds, hazelnuts, cashews, Grenoble (kernels) are just as delicious and nourishing.

A creamy touch

If you find this bowl lacking in smoothness, plant (or cow) based yogurt is for you. Yogurt or even cream – especially coconut – act as a binder without concealing the good taste of the fruit. But let your imagination go … add or replace with a little oatmeal (oat porridge), muesli, granola. This will add even more taste and texture to it.

Here you are with a nutritious breakfast made in less than two minutes!

Breakfast Bowl with Berries and Seeds + mango

To make bowls for 2 people, you need …

  • 250g of a mixture of berries (fresh or frozen)
  • 1/2 mango
  • 15ml of each: Pumpkin seeds and ground / crushed flax AND / OR sesame and sunflower seeds AND hemp seeds
  • 1 handful of nuts of your choice * optional
  • 250ml Yoghurt (plant or animal based) * optional

  1. Prepare the fruits (wash, remove the stems, pit, peel, cut) and add them to a salad bowl or directly into individual bowls.
  2. Add the seeds and nuts if you use them.
  3. Add a spoon or two of yogurt then serve immediately.

In Health!

Chantal

Little red fruits and seeds Breakfast Bowl / Bol petit-déjeuner aux petits fruits rouges et aux graines

Petit déjeuner simplissime bon pour la santé!

Les petits déjeuner n’ont pas besoin d’être compliqués ni sophistiqués. Se sont les ingrédients, leurs fraîcheur et leurs qualités qui font la différence.

Les fruits sont tout indiqués pour leurs apports nutritifs et leurs fibres. Idéalement, ont choisi ceux de saison. Les noix et les graines se marient à merveille aux fruits et viennent compléter les apports nutritionnels dont nous avons besoin. Puis pour lier le tout, si tu le souhaites, tu peux ajouter une cuillère ou deux de yaourt végétal.

Voilà un bol déjeuner simple, rapide à faire et qui te soutiendra jusqu’au prochain repas. Voyons maintenant sa composition en détails.

Quels fruits pour un bol petit-déjeuner?

Idéalement, des fruits de saison. Mais… Perso, j’adore les petits fruits rouges. Ils sont de super puissant antioxydant, leurs indices glycemique n’est pas très élevé et leurs goûts sont, à mon avis, les meilleurs de tous les fruits!

Leur saison est courte et ne sont malheureusement pas disponible toute l’année. Comme nous avons le luxe de posséder un surgélateur, on peut y mettre nos surplus de récoltes! Et quand il n’en reste plus, les supermarchés ou marchés locaux en ont.

Parce que parfois j’ai envie de prolonger la saison de mes fruits favoris! J’ai trouvé un mélange pré fait qui contient 7 variétés de petits fruits rouges ; fraises, framboises, cerises, mûres, cassis, myrtilles, grenades… Quelle merveille! Un mélange parfait.

Pour compléter mon bol ce matin, j’avais une mangue bien mûre qui ne demandait qu’à être ajoutée! Allez hop! Dans le bol.

Des graines et des noix

Les noix et les graines sont pour moi des aliments de base que l’on doit toujours avoir dans son garde-manger. Lesquels utilisés dans mon bol petit-déjeuner? N’importe! Ceux et celles que tu as. Mais selon mon cycle cicardien, j’affectionne soit un mélange de lin-potiron ou un de sésames-tournesols. Tu peux aussi ajouter des graines de chia ou de chanvre.

À ce mélange de graines, j’ajoute des noix de pecan et des noix du Brésil. Mais, amandes, noisettes, cajous, Grenoble (cerneaux) sont tout aussi délicieux et nourrissants.

Une touche crémeuse

Si tu trouve que ce bol manque d’onctuosité, le yaourt végétal (ou animal) est tout indiqué. Le yaourt ou même la crème -surtout de coco- agissent comme liant sans camoufler le bon goût des fruits.

Mais laisse ton imagination aller… ajoutes y ou remplace avec un peu de gruau (porridge d’avoine), du muesli, du granola. Tu y ajoutera ainsi encore plus de goût et de textures.

Te voilà avec un petit-déjeuner nourrissant fait en moins de deux minutes!

Bol petit-déjeuner aux baies (petits fruits rouges) et graines + mangue

Pour faire des bols pour 2 personnes, tu as besoin de…

  • 250g d’un mélange de baies (fraîches ou surgelées)
  • 1/2 mangue
  • 15ml de chaque : Graines de potiron et de lin moulu/concassé ET/OU graines de sésames et de tournesol ET graines de chanvre
  • 1 poignée de noix au choix * optionnel
  • 250ml Yaourt (végétal ou animal) * optionnel

  1. Préparez les fruits (laver, équeuter, dénoyauter, peler, couper) et les ajouter dans un saladier ou directement dans des bols individuels.
  2. Ajoutez les graines et les noix si tu en utilises.
  3. Ajouter une cuillère ou deux de yaourt puis servir aussitôt.

Santé!

Chantal

Butternut & Chestnut Soup seasoned with fennel and cumin / Potage Butternut & marrons assaisonné aux fenouil et cumin

In fall and Halloween season, I love thick and creamy soups. But, this year, I don’t want the traditional pumpkin soup. It seems to me that we can explore other typical seasonal ingredients and create a different soup. So I started researching to find different, less traditional association ideas.

Fall Ingredients

The fall ingredients I’m thinking of are squash (other than pumpkins), pears, apples, chestnuts, quinces. Pears are too often used in soups. No. Apples and quinces, personally, I associate them less with soups. It’s a no. Chestnuts are often found in velouté and are sometimes associated with squash, especially with pumpkin. Why not! I found it! Chestnuts and squash. But, I would use my favorite squash; the Butternut!

Spices with cold notes that promote digestion

Obviously, this soup must remain comforting, smooth and which combines sweet and savory. Since I don’t fancy associating classic flavors like potatoes, celery, leeks, nutmeg, bay leaves and thyme … I will try different spices.

I’m looking for spices that will give a boost of freshness and give the impression of lightness to counteract the squash and the chestnut. I am thinking of fennel, anise, caraway and cumin. These spices are known for their virtues on digestion. I have fennel and cumin seeds on hand. There you go, my choice is made! So, it will be: Butternut squash, chestnuts, garlic, fennel and cumin! Here is a winning combination!

To the kitchen!

Butternut and Chestnut Soup seasoned with Fennel and Cumin

For 4 to 6 people, you need …

  • 1 small Butternut squash, peeled, seeded and cut into 2-3cm cubes
  • 400-450g cooked chestnuts ready to use
  • 6 cloves garlic, 4 whole and 2 peeled and crushed
  • 2 onions, finely chopped
  • 20ml fennel seeds
  • 20ml cumin seeds
  • 1L vegetable broth
  • Salt, pepper Oil

  1. Start by garlic confit. Wrap 4 whole garlic cloves in paper and bake them for 30 min in a 200C hot oven. Reserve.
  2. In a frying pan over high heat, dry toast 10ml of fennel seeds with 10ml of cumin seeds until they are fragrant, but be careful that they do not burn. Reserve.
  3. In a pot, cook the onions for about 10 min. When they are translucent and golden, add the 2 crushed garlic cloves. Stir for a few minutes until fragrant.
  4. Add 350 to 400g – not all – chestnuts. Mix well with the onions.
  5. Add the Butternut cubes as well as the grilled fennel and cumin seeds then mix well.
  6. Wet with the broth. Bring to a boil then reduce. When the Butternut cubes are cooked (a knife blade easily pierces the flesh). Turn off and let cool.
  7. In the meantime, in a pan with a good amount of oil, fry the remaining 50g of chestnuts with the remaining 5ml of each of the fennel and cumin seeds. Drain and salt generously. Reserve.
  8. When the soup has cooled, transfer it to a blender to mix it. When ready to serve, reheat slowly without boiling again. Serve in 4 to 6 bowls and add the fried chestnuts in the center of each bowl. Enjoy without delay!

In Health!

Chantal

Butternut and Chestnut Soup seasoned with fennel and cumin seeds / Soupe Butternut et marron assaisonnée aux fenouil et cumin

En cette période d’automne et d’halloween, j’adore les potages épais et onctueux. Mais, je ne veux pas ‘encore’ le traditionnel potage au potiron ou à la citrouille. Il me semble que l’on peut explorer d’autres ingrédients typiques de la saison et créer une soupe différente. J’entame donc des recherches pour trouver des idées d’association différentes, moins classiques.

Ingrédients automnaux

Les ingrédients automnaux auxquels je penses sont les courges (autre que citrouille ou potiron), les poires, les pommes, les marrons, les coings. Les poires sont trop souvent utilisées dans les soupes. Non. Les pommes et les coings, perso, je les associe moins aux soupes et potages. C’est non. Les marrons, on les retrouve assez souvent en velouté et sont parfois associés à la courge, surtout avec le potiron. Tien, pourquoi pas! J’ai trouvé! Marron et courge. Mais, j’utiliserais ma courge préféré; la Butternut!

Les épices aux notes froides qui favorisent la digestion

Évidemment, ce potage ou ce velouté doit demeurer réconfortant, onctueux et qui associe le sucré salé. Comme je n’ai pas envie d’y ajouter des saveurs et ingrédients tels que des pommes de terre, du céleri, des poireaux, de la muscade, des feuilles de laurier et du thym… je vais tenter des épices différentes.

Je cherche des épices qui vont donner un coup de fraîcheur et donner l’impression de légèreté pour contrecarrer la courge et le marron. Je pense au fenouil, à l’anis, au carvi et au cumin. Ces épices sont connues pour leur vertus sur la digestion. J’ai sous la main des graines de fenouil et de cumin. Voilà, mon choix est fait! Au final, ce sera : Courge Butternut, marrons, ail, fenouil et cumin! Voilà une combinaison gagnante!

Plus qu’à passer à la cuisine.

Potage Butternut et Marrons assaisonné aux fenouils et cumin

Pour 4 à 6 personnes, tu as besoin de…

  • 1 petite courge Butternut, pelée, épépinée et couper en cubes de 2-3cm
  • 400-450g marrons cuits prêt à l’emploi
  • 6 gousses d’ail, 4 entières et 2 pelée et écrasée
  • 2 oignons, finement coupés
  • 20ml graines de fenouil
  • 20ml graines de cumin
  • 1L bouillon légumes
  • Sel, poivre
  • Huile

  1. Faire confire 4 gousses d’ail entières en les enveloppant de papier et les enfournant 30 min dans un four chaud à 200C. Réservez.
  2. Dans une poêle sur feu élevé, à sec, faire griller 10ml de graines de fenouil avec 10ml de graines de cumin jusqu’à ce qu’elles embaume mais attention qu’elles ne brûlent pas. Réservez.
  3. Dans une marmite, faire suer l’oignon environ 10 min. Lorsqu’ils sont translucides et dorés, ajoutez les 2 gousses d’ail écrasées. Remuez quelques minutes jusqu’à ce que ça embaume.
  4. Ajoutez 350 à 400g –donc pas tout– de marrons. Bien mélanger aux oignons.
  5. Ajoutez les cubes de Butternut ainsi que les graines de fenouil et de cumin grillés puis bien mélanger.
  6. Mouillez avec le bouillon. Amenez à ébullition puis réduire. Lorsque les cubes de Butternut sont cuit (une lame de couteau transperce facilement la chaire). Éteindre et laissez refroidir.
  7. En attendant, dans une poêle avec un bon fond d’huile, faire frire les 50g de marrons restant avec les 5ml restant de chacune des graines de fenouil et cumin. Égouttez et salez généreusement. Réservez.
  8. Lorsque la soupe a tiédi, la transvaser dans un blender pour la mixer. Lorsque prêt à servir, refaire chauffer tranquillement sans refaire bouillir. Servir dans 4 à 6 bols et leur ajouter les marrons frits au centre de chacun. Dégustez sans attendre

Santé!

Chantal

Yemeni take on French Onion Soup / Soupe à l’oignon yéménite

A French classic revisited.

You know that caramelized onion soup that we eat mostly in the fall or winter because it’s hearty and filling. Well, here it is a different take made with a mixture of hot spices called “Hawaij” and chickpeas.

Thanks to this blend of spices, this multi-flavored soup gives it different layers of appreciation.

Hawaij

Hawaij is a ground spice blend from Yemen. It is mostly used in soups and coffee. The main spices composing the soup are cumin, cardamom, black pepper and turmeric. Many more elaborate variations exist and in which can be added cloves, coriander, fenugreek, caraway and nutmeg, just to name a few.

For coffee, anise, fennel, ginger and cardamom are used instead.

These spices, mixed with caramelized onions give a delicious depth to this soup. Obviously, you have to take the time to melt and brown the onions!

Patience

Indeed, you will need a little patience to obtain a perfect caramelization of your onions. As with the classic version, this one requires you to slowly melt the onions until they brown and reveal their natural sugar. You have to be careful, to mix them almost all the time so that they do not stick to the bottom nor burn. This is the secret to a good onion soup. To these, we add this blend of spices from Yemen, broth and chickpeas.

Obviously, the dry toasted bread that is buttered and topped with melted cheese is just as exquisite with this onion soup version.

Yemeni take on French Onion Soup

For 4 to 6 people, you need …

  • 75ml olive oil
  • 1.2kg onions, peeled, halved and thinly sliced
  • 250g tomato passata
  • 30g fresh coriander, roughly chopped
  • 240g chickpeas, cooked and drained
  • 1.5 litre vegetable stock
  • Salt and black pepper

Yemenis Spice Mix

  • 15ml coriander seeds
  • 10ml cumin seeds
  • 2 whole cloves
  • 8 cardamom pods, seeds removed and shells discarded
  • 3ml fenugreek seeds
  • 3ml tsp ground turmeric

  1. Put the oil in a large, cast-iron saucepan on a medium-high heat. Once hot, add the onions, stir to coat them in the fat, then turn the heat to medium and cook gently for an hour, stirring every 10 minutes or so, until completely soft and golden.
  2. Meanwhile, make the spice mix. Put the coriander and cumin seeds, cloves, cardamom and fenugreek in a small frying pan on a medium-high heat. Toast, shaking the pan frequently, for five to six minutes, until fragrant, then tip into a spice grinder and blitz to a powder. Stir in the turmeric and set aside.
  3. When the onions are done, turn up the heat to medium-high, add the spice mix, passata and fresh coriander, and cook, stirring occasionally, for five minutes. Add the chickpeas, stock, one and three-quarter teaspoons of salt and a very generous amount of pepper, and bring to a boil. Turn the heat back down to medium and simmer, stirring occasionally, for 30 minutes.
  4. Serve immediately with or without grilled bread with melted cheese.

In health,

Chantal

Un classique français revisité.

Tu sais cette soupe aux oignons caramélisés que l’on mange surtout en automne ou en hiver parce qu’elle est consistante et remplissante. Et bien, la voici revisité avec un mélange d’épices échauffantes nommé “Hawaij” et des pois chiches.

Grâce à ce mélange d’épices, cette soupe aux multiples saveurs lui confère différentes couches d’appréciation.

Hawaij

Hawaij est un mélange d’épices moulue venant du Yémen. Là-bas, il est surtout utilisé dans les soupes et le café. Les principales épices composant se mélange pour la soupe sont le cumin, la cardamome, le poivre noir et le curcuma. Beaucoup de variations plus élaborées que celui-ci existent et dans lesquelles peuvent venir s’ajouter le clou de girofle, la coriandre, le fenugreek, le carvi et la muscade, pour ne nommer que celles-ci.

Pour le café on utilise plutôt l’anis, le fenouil, le gingembre et la cardamome.

Ces épices, mélangé avec des oignons caramélisés donnent une profondeur délicieuse à cette soupe. Évidemment, il faut prendre le temps que les oignons fondent et brunissent.

Patience

En effet, il te faudra un peu de patience pour obtenir une caramélisation parfaite de tes oignons. Comme pour la version classique, celle-ci requiert de faire fondre tranquillement les oignons jusqu’à ce qu’ils brunissent et révèlent leurs sucre naturel. Il faut être attentif, les mélanger presque tout le temps pour ne pas qu’ils attachent au fond ni qu’ils brûlent. C’est le secret d’une soupe à l’oignon réussie.

À ces oignons parfait, on ajoute ce mélange d’épices nous venant du Yémen, du bouillon et des pois chiches. Évidemment, le pain sec grillé, beurré et gratiné est tout aussi exquis avec cette version.

Soupe à l’oignon yéménite

Pour 4 à 6 personnes, tu as besoins de…

  • 75ml huile olive
  • 1.2kg oignons, pelés, coupés en deux puis en lamelles
  • 240g pois chiches, cuits, égouttés
  • 1.5L bouillon légumes
  • 250g passata
  • 30g coriandre fraîche, grossièrement haché
  • Sel, poivre

Mélange épices yéménites

  • 15ml grains coriandre
  • 10ml grains cumin
  • 2 clous girofle entiers
  • 8 gousses cardamome
  • 3ml grains fenugreek
  • 3ml curcuma moulu

  1. Mettez l’huile (ou le beurre et deux cuillères à soupe d’huile) dans une grande casserole en fonte à feu moyen-vif. Une fois chaud, ajoutez les oignons, remuez pour les enrober de gras, puis mettez le feu à moyen et faites cuire doucement pendant une heure, en remuant toutes les 10 minutes environ, jusqu’à ce qu’ils soient complètement tendres et dorés.
  2. Pendant ce temps, préparez le mélange d’épices. Mettez les graines de coriandre et de cumin, les clous de girofle, la cardamome et le fenugrec dans une petite poêle à feu moyen-vif. Faire griller en secouant fréquemment la poêle pendant cinq à six minutes, jusqu’à ce qu’il soit parfumé, puis verser dans un moulin à épices et réduire en poudre. Incorporer le curcuma et réserver.
  3. Lorsque les oignons sont cuits, augmentez le feu à moyen-vif, ajoutez le mélange d’épices, la passata et la coriandre fraîche et faites cuire, en remuant de temps en temps, pendant cinq minutes. Ajouter les pois chiches, le bouillon, une cuillère à café et trois quarts de sel et une quantité très généreuse de poivre et porter à ébullition. Baisser le feu à moyen et laisser mijoter, en remuant de temps en temps, pendant 30 minutes.
  4. Servir aussitôt avec ou sans pain grillé, beurré et gratiné.

Santé!

Chantal

Spiced caramelized banana with yoghurt, nuts and seeds / Bananes caramélisées aux épices avec yaourt, noix et graines

Ah bananas! It is a staple for many cuisines. They are probably one of the most purchased but rarely cooked product.

Bananas are rather eaten whole and raw like in a smoothie, with yogurt and ice cream or cooked in preparations like banana bread or cookies. But, sometimes you have to dare and use them differently!

Roasting, baking, sautéing, boiling, grilling, pan-frying

Indeed all these ways of cooking bananas are possible. Personally, I am used to cook plantains and recently I have been experimenting with regular ones.

Know that cooking them amplifies their taste and that their natural sugar caramelizes. It’s sooooo good!

In order not to obtain a puree, it is necessary to use firm bananas. Not completely green nor with black spots. Ideally a yellow one with green tips.

You cut it in half lengthwise and you’re ready to cook it!

Spiced Caramelized Bananas with yogurt, nuts and seeds

For one person, you need …

  • 15-20g salted butter or coconut oil
  • 5-10ml spices pumpkin pie mix
  • 15-20ml maple syrup or sugar
  • 1 banana
  • 1 handful of each: Brazil nuts, pecans, pumpkin seeds, flax seeds
  • Plain Greek yogurt (plant or animal based)

  1. In a pan, over medium heat, melt the butter with the maple syrup and pumpkin pie spice blend.
  2. Cut the banana in half lengthwise and place it face down in the pan. Caramelize for a few minutes. Turn over when golden brown.
  3. Place each piece of banana on each side of a plate and put a large spoonful of plain yogurt in the center. Sprinkle the coarsely chopped nuts and seeds on top and pour the remaining caramel on top. Serve immediately.
  4. Does not keep. it’s a “Prep and eat” recipe.

In health,

Chantal

Ah les bananes! C’est un aliment de base pour de nombreuses cuisines. Elles sont probablement l’un des produits les plus achetés mais rarement cuisiné.

Les bananes sont plutôt mangées entières, crues comme dans un smoothie, avec du yaourt ou de la crème glacée ou bien cuites dans des préparations comme le pain aux Bananes ou les cookies. Mais, parfois il faut oser autre chose et les cuire autrement!

Rôtir, cuire au four, faire sauter, bouillir, griller, poêler

En effet toutes ces façons de cuire les bananes sont possibles. T’as déjà expérimenté?Personnellement, j’ai l’habitude avec les plantains et depuis peu, j’essaie avec les bananes régulières.

Sache que les cuire amplifie leur goût et que leur sucre naturel se caramélise. C’est juste trop bon!

Pour ne pas obtenir une purée, il faut utiliser des bananes fermes. Pas complètement vertes ni avec des taches noires. Idéalement une jaune avec les bouts verts.

Tu la coupe en deux sur la longueur et te voilà prêt.e à la cuire!

Bananes caramélisées aux épices avec yaourt, noix et graines

Pour une personne, tu as besoin de…

  • 15-20g beurre salé ou huile de coco
  • 5-10ml épices mélange à tarte à la citrouille
  • 15-20ml sirop d’érable ou sucre
  • 1 banane
  • 1 poignée de chaque: noix de Brésil, noix de pecan, graines de potiron, graines de lin
  • Yaourt grecque nature (vegetal ou pas)

  1. Dans une poêle, sur feu moyen, faire fondre le beurre avec le sirop d’érable et le mélange d’épices pour tarte à la citrouille.
  2. Couper la banane en deux sur la longueur et la déposer face coupé dans la poêle. Faire caraméliser quelques minutes. Retourner lorsque bien doré.
  3. Déposer chaque moitié de banane de part et d’autre d’une assiette et mettre une grosse cuillère de yaourt nature au Centre. Parsemer les noix et les graines grossièrement hachées par dessus et verser le caramel restant par dessus l’ensemble. Servir immédiatement.
  4. Ne se conserve pas. Préparation à la minute.

Santé!

Chantal

GF + Vegan Sorghum Sandwich Bread / Pain sandwich à la farine Sorgho sans gluten et végétalien

Gluten-free bread is not always easy to make. You need a mixture of different flours, yeast (fresh, dry, active …), starch, guar gum or other such thing.

I am rather fond of keeping things simple. Ideally, I don’t have to buy ingredients that I don’t usually use. Then it has to be good.

I’m particularly fond of Sorghum flour. I find the taste to be sweet and subtle. It is close to wheat and, for new followers (celiac or not) of gluten-free, it is ideal. Don’t tell me about the lingering or tasteless taste let alone the cardboard taste that commercial breads have. Some even leave a strange sensation in the mouth and some have a texture that is sometimes too dense, sometimes too soft.

Gluten Free Bread

In short, life with gluten-free bread is not easy.

I love my Vitality seed bread

or my granola bread (seeds, nuts and dried fruits) but not for making a sandwich. They are too dense and crunchy.

Sandwich Bread

I also love and make an almond flour bread It is as soft as you want and is suitable for small sandwiches. Very small because it is a bread without yeast. So when I want a bigger sandwich, I make one with sorghum flour for which you will find the recipe below. This one is malleable enough that I can easily shape it into whatever shape I want; baguette, small loafs, big loaf …

Sorghum

Obviously if you have to watch the glycemic index of the ingredients or foods you eat, sorghum is not for you. Indeed, Sorghum flour has a high GI since it is 65. This is still lower than rice flour (95 for the white, 75 for the whole) which can be found in almost all gluten-free breads.Go on! To the oven!

Sorghum Flour Sandwich Bread

For a loaf or 2-3 small baguettes or 6 small loaves, you need …

  • 200g sorghum flour
  • 100g cassava / tapioca / cassava flour (or starch)
  • 4g salt
  • 15g fresh baker’s yeast or 1 sachet of yeast
  • 4g sugar
  • Lukewarm water
  • 10g psyllium
  • 330ml water

  1. In a small bowl, put the yeast, sugar and a some lukewarm water. Mix lightly then let stand 10min so that bubbles forms.
  2. In a bowl, put the psyllium and water. Let it take. The psyllium will gel and absorbe water.
  3. In a large bowl, add the sorghum flour, cassava flour and salt. Mix. Dig a well in the center and pour in the yeast and psyllium. Mix with your hands then knead. The dough will stay a bit sticky.
  4. Leave to rise for a few hours in the bowl covered with a damp cloth. I put it in the oven with only the light on. Its heat helps the dough to rise, especially when the outside temperature is not very high.
  5. Take out of the oven and degas while kneading again. It is at this stage that I shape or separate the dough to make loaves, a baguette or a square bread. This is also when I add seeds or cut it to give it a nice decoration. You do as you want.
  6. I then place my “formed” dough on a sheet protected with a silicone film or in a pre-oiled mold. I put the damp cloth back on top and let it rise for another hour in the oven with the light on.
  7. I remove it from the oven to preheat it to 200C. I bake, without the cloth, for about 30 min or until it is golden brown and a muffled sound is heard when I knock on it. Let cool.

In Health!

Chantal


Le pain sans gluten n’est pas toujours simple à réaliser. Il faut un mélange de différentes farines, de la levure (fraîche, sèche, active…), du fécule, de la gomme de guar ou d’autre machin du genre.Je suis plutôt amatrice du faire simple. Idéalement, je ne dois pas acheter des ingrédients que je n’utilise habituellement pas. Puis, il faut qu’il soit bon.J
‘affectionne particulièrement la farine de Sorgho. Je trouve que son goût est doux et subtil. Il s’approche du blé et, pour les nouveaux adeptes (cœliaque ou pas) du sans gluten, elle est idéale. Ne me parle pas de goût persistant ou au contraire insipide et encore moins de goût de carton que les pains commerciaux ont. Certains laissent même une sensation étrange en bouche et certains ont une texture parfois trop dense, parfois trop moelleuse.

Pains sans gluten

Bref, pas facile la vie du pain sans gluten. J’adore mon pain de graines Vitalité ou encore mon pain granola (graines, noix et fruits secs) mais pas pour faire un sandwich. Il sont trop dense et croustillant.

Pain pour sandwich

Je fais aussi un pain à la farine d’amande

Il est moelleux à souhaits et peut convenir pour faire des petits sandwiches. Tout petit parce que c’est un pain sans levure. Par contre, lorsque j’ai envie d’un sandwich plus conséquent, je fais plutôt celui à la farine de sorgho dont tu trouveras la recette ici-bas. Celui-ci est suffisamment malléable pour que je lui donne la forme que je veux très facilement ; baguette, boule, miche…

Sorgho

Évidemment si tu doit surveiller l’indice glycémique des ingrédients ou aliments que tu manges, le sorgho n’est pas pour toi. Effectivement, la farine de Sorgho a un IG élevé puisqu’il est de 65. Cela est quand même moins élevé que la farine de riz (95 pour le blanc, 75 pour le complet) que l’on retrouve dans presque toutes les recettes de pains sans gluten.

Allez! Au fourneau!

Pain sandwich à la farine de sorgho

Pour un pain ou 2-3 petites baguettes ou 6 miches, tu as besoin de…

  • 200g farine sorgho
  • 100g farine (ou fécule) de manioc/tapioca/cassava
  • 4g sel
  • 15g levure de boulangerie fraîche ou 1 sachet levure
  • 4g sucre
  • Eau tiède
  • 10g psyllium
  • 330ml eau

  1. Dans un petit bol, mettre la levure, le sucre et un peu d’eau tiède. Mélanger légèrement puis laisser reposer 10min pour que des bulles se forment au-dessus.
  2. Dans un bol, mettre le psyllium et l’eau. Laisser prendre. Le psyllium deviendra gélifié et aura absorbé l’eau.
  3. Dans un grand bol, ajouter la farine de sorgho, la farine de manioc et le sel. Mélanger. Creuser un puit au Centre et y verser la levure et le psyllium. Mélanger avec les mains puis pétrir. La pâte restera un peu collante.
  4. Laisser lever quelques heures dans le bol couvert d’un linge humide. Moi, je le mets dans le four avec seulement la lumière allumée. Sa chaleur aide à faire lever la pâte surtout quand la température extérieure n’est pas très élevée.
  5. Sortir du four et dégazer en pétrissant de nouveau. C’est à cette étape que je forme ou sépare la pâte pour en faire des miches, une baguette ou un pain carré. C’est aussi à ce moment que j’y ajoute des graines ou que je l’entaille pour lui donner une jolie décoration. Tu fais comme t’as envie.
  6. Je dépose ensuite ma pâte “formée” sur une plaque prémuni d’un film en silicone ou dans un moule pré huilé. Je remet le linge humide et le laisse lever encore une heure dans le four avec la lumière.
  7. Je le retire du four pour préchauffer celui-ci à 200C. J’enfourne, sans le linge, environ 30 min ou jusqu’à ce qu’il soit bien doré et qu’un son sourd s’entend lorsque je frappe dessus. Laisse refroidir.

Santé!

Chantal

Crunchy Spicy Beans on Fresh Zesty Salad / Haricots épicés croquants sur salade fraîche

The tomatoes are still in season as well as the cucumbers. Why not enhance them with a crunchy and spicy legume to make an original salad?

Here is a very simple, fresh and crunchy recipe. Perfect for this end of summer and the last hot days.

Legumes

Have you ever roasted legumes? Often, it is the chickpeas that we find grilled, roasted and that we eat like peanuts. Well, try to do the same with other varieties of legumes … the one you have in your pantry, of course!

The secret; dry them well before roasting. You can brown them in the pan or roast them in the oven. Whatever technique you prefer, the idea is to make them crisp.

Seasonal vegetables

Indeed, tomatoes and cucumbers are still abundant at this end of the season and what better way to add them to salads and various side dishes. In this recipe, they serve as a base or I could say a support for the crunchy and spicy beans! Stunning!

To give this base even more freshness, nothing like fresh herbs. Parsley, cilantro or mint are ideal. I chose parsley and mint, but use what you have on hand. It can be chives, dill, cilantro or basil. On the other hand, I like thyme, rosemary, sage or tarragon less. I find them less “fresh” or “refreshing” in this blend. Obviously, you are free to use them. Above all, do to your liking. Here you have to be inspired and not just guided.

Vinaigrette

Who says vinaigrette, says vinegar. Here I am using red wine vinegar but sherry, white wine or apple cider vinegar would all be equally good in this recipe. Lemon is a must for me. I use not only the juice but also the zest. What a powerful taste of freshness! I love it.

So the acids are vinegar and lemon. To complete your vinaigrette you need garlic and olive oil. Because with the waterlogged vegetables and spicy legumes, this rather tangy vinaigrette will balance the whole salad.

Your turn now!

Crunchy Spicy Bean on Fresh Zesty Salad

For 4 people, you need …

  • 1 tomato
  • 1 small cucumber
  • 1 red or yellow onion
  • 1 large handful of parsley
  • 1 handful of mint
  • A few sprigs of chives (optional)
  • 250g cooked, drained and dried legumes (chickpeas, black beans, butter beans, red kidney…)
  • 5ml cumin
  • 5ml cardamom
  • Salt
  • 3ml allspice or Jamaican pepper (optional)
  • 60-75ml olive oil
  • 45ml Lemon juice
  • 30ml red wine vinegar
  • 15ml lemon zest
  • 1 garlic clove, crushed
  • Salt, pepper to taste

  1. After drying the beans well, Brown them over medium high heat in a pan with a little oil, cumin, cardamom, allspice and a pinch of salt. Turn them over and toss to brown well on all sides. Make sure they become crunchy. Set aside.
  2. Cut the tomato, cucumber and onion into equal dice. Put in a salad bowl with the chopped fresh herbs.
  3. In a small airtight pot, put the oil, lemon juice and zest, vinegar and garlic. Shake to mix well to emulsify. Adjust seasoning. Pour over the vegetables (not necessary all of it) and mix well to distribute and wet the vegetables.
  4. Make a small well in the center of the vegetables and place the still lukewarm legumes there. Enjoy immediately!

In Health!

Chantal

Spiced Beans Fresh Salad / Salade fraîche aux haricots épicés

Les tomates sont encore en saison ainsi que les concombres. Pourquoi ne pas les rehausser d’une légumineuse croquante et épicée pour en faire une salade originale?

Voici une recette toute simple, fraîche et croquante. Parfaite pour cette fin d’été et les dernières journées chaudes.

Légumineuses

As-tu déjà fait rissoler des légumineuses? Souvent, ce sont les pois chiches que l’on retrouve grillés, rissolés voir transformé et que l’on mange comme des cacahouètes.

Et bien essaie de faire la même chose avec d’autres variétés de légumineuses… celle que tu as dans ton garde-manger, évidemment! Le secret; bien les sécher avant de les rôtir. Tu peux les rissoler à la poêle ou les rôtir au four. Peut importe la technique que tu préfères, l’idée est de les rendre croustillant.

Légumes de saison

En effet, les tomates et les concombres sont encore abondants à cette fin de saison et quoi de mieux que de les ajouter aux salades et divers accompagnements. Dans cette recette, ils servent de base ou je pourrais dire de support aux croquants et épicés haricots! Une tuerie!

Pour rendre encore plus de fraîcheur à cette base, rien de tel que les herbes fraîches. Du persil, de la coriandre ou de la menthe sont tout désigné. Moi j’ai choisi le persil et la menthe mais, utilises ce que tu as sous la main. Ça peut être de la ciboulette, de l’aneth, de la coriandre ou du basilic. Par contre, j’aime moins le thym, le romarin, la sauge ou l’estragon. Je les trouves moins “frais” ou “rafraîchissant ” dans cette assemblage. Évidemment, libre à toi de les utiliser. Surtout, fais à ton goût. Ici, tu dois être inspiré et pas seulement guidé.

Vinaigrette

Qui dit vinaigrette, dit vinaigre. Ici, j’utilise le vinaigre de vin rouge mais le vinaigre de sherry, de vin blanc ou de cidre de pomme seraient tous aussi bon dans cette recette.

Le citron est pour moi un must. J’utilise non seulement le jus mais aussi le zeste. Quel puissant goût de fraîcheur! J’adore.

Donc, les acides sont vinaigre et citron. Pour compléter ta vinaigrette il te faut de l’ail et de l’huile d’olive. Parce qu’avec les légumes gorgés d’eau et les légumineuses épicées, cette vinaigrette plutôt acidulée équilibrera l’ensemble de la salade.

À toi de jouer maintenant!

Haricots épicés croquants sur salade fraîche

Pour 4 personnes, tu as besoins de…

  • 1 tomate
  • 1 petit concombre
  • 1 oignon rouge ou jaune
  • 1 grosse poignée de persil
  • 1 poignée de menthe
  • Quelques brins de ciboulette
  • 250g légumineuses cuites, égouttées et séchées (Pois chiches, haricots beurre, haricots noirs, red kidney…)
  • 5ml cumin
  • 5ml cardamom
  • Sel
  • 3ml allspice ou piment de la Jamaïque (optionnel)
  • 60-75ml huile olive
  • 45ml Jus citron
  • 30ml vinaigre de vin rouge
  • 15ml zeste de citron
  • 1 gousse d’ail, écrasé
  • Sel, poivre au goût

  1. Après avoir bien asséché les haricots, les faire rissoler sur feu moyen fort dans une poêle avec un peu d’huile, le cumin, la cardamome, le piment de la Jamaïque et un peu de sel. Les retourner et les mélanger pour bien rissoler tous les côtés. Ils doivent être croquants. Réserver.
  2. Couper la tomate, le concombre et l’oignon en dés de taille équivalente. Mettre dans un saladier avec les herbes fraîches ciselées.
  3. Dans un petit pot hermétique, mettre l’huile, le jus et zeste de citron, le vinaigre et l’ail. Secouer pour bien mélangèrent émulsionner. Rectifier l’assaisonnement. Verser (Pas nécessairement tout) sur les légumes et bien mélanger afin de bien répartir et mouiller les légumes.
  4. Faire un petit puit au centre des légumes et y déposer les légumineuses encore tièdes. Déguster aussitôt!

Santé!

Chantal

Gluten-free, Vegan Japanese Delicacy AKA Daifuku Mochi / Sucrerie japonaise végétalienne sans gluten AKA Mochi Daifuku

Mochi with anko paste

Daifuku or mochi is a traditional Japanese dessert. It is composed of a sweet glutinous rice paste filled with anko paste. Anko paste is a sweet red azuki bean paste. The two preparations individually can be used for other dishes or desserts as well as for making mochi.

Varied Tastes and Flavors

This big belly cake (literal translation) can have different flavours. Both the stuffing and the outer part can vary. The most common versions for the outer part include, plain, black sesame or matcha, and the stuffing can be red bean paste, pumpkin paste or with a piece of strawberry.

Anko or Azuki Red Bean Paste

Red bean paste is super easy to make. If you don’t have azuki beans, I don’t recommend replacing them with red kidney beans or any other red beans. Being the queen of modifying recipes to be able to use what I have in my pantry, I have tried and believe me it is not as good. So you have to go to an Asian market to find it. I’m lucky, my bulk store has them!

It is therefore necessary to soak 200g of dry azuki beans for 12 to 24 hours. Cook them. Drain them, rinse them then re-cook them with 170g of sugar and a pinch of salt. As soon as they are syrupy, let them cool and then put them in a blender to obtain a smooth paste. Once cooled, the anko paste becomes firm but malleable.

Sweet Glutinous Rice Paste

The outer dough of mochi is made from glutinous rice flour. Again, you absolutely need this very fine flour that looks like starch. You cannot substitute with regular rice flour. It must absolutely be glutinous rice flour that you will also find in the Asian market.

In a saucepan, you put 150g of glutinous rice flour, 120g of icing sugar and 200ml of water. You mix continuously while heating over medium heat until the dough forms and sticks. Let cool.

Daifuku Mochi

Now that you have the two components (outer and inner) you can assemble your mochi. You will need a starch like cornflour. I use arrowroot. The Japanese use kinako, a roasted soybean powder.

With the help of a teaspoon, you take anko paste and you roll it between your hands to form small balls. You roll about 100g of the paste before doing the outside dough.

Using a tablespoon coated with starch, you take glutinous rice paste, you roll it between your hands pre-coated with starch and then you flatten it and stretch it to obtain a disc that is not too thick and who can cover the anko ball. You close the dough on the anko ball and you pinch it to close tightly. You roll again between your hands then you put on a baking paper. As you go, if the dough sticks to your hands, you add starch. You can even roll your mochi in it for easy molding. Your hands, the work surface and your mochi must be well coated with starch to be able to handle and shape it well.

They can be stored in an airtight container at room temperature for several weeks.

In health,

Chantal

Daifuku mochi

Mochi à la pâte d’haricots azuki

Daifuku ou mochi est une sucrerie japonaise traditionnelle. Elle est composée d’une pâte de riz gluant sucrée et fourrée à la pâte anko. La pâte anko est une pâte de haricots rouge azuki sucrée. Les deux préparations individuellement peuvent autant servir à d’autres plats ou desserts qu’à la fabrication de mochi.

Goûts et saveurs variés

Ce gâteau au gros ventre (traduction littérale) peut avoir différent goût. Autant la farce que la partie extérieure peuvent variées. Les versions les plus courantes comprennent la partie extérieure au goûts nature, sesame noir ou matcha et la farce, elle, peut être la pâte d’haricots rouges, de potiron ou avec un morceau de fraise.

Anko ou pâte d’haricots rouges azuki

La pâte d’haricots rouges est super facile à réaliser. Si tu n’as pas d’haricots azuki, je ne te conseil pas de les remplacer par des haricots red kidney ou n’importe quel autre haricot rouge. Étant la reine de modifier les recettes pour pouvoir utiliser ce que j’ai dans mon garde manger, j’ai essayé et, crois-moi, ce n’est pas aussi bon. Il faut donc aller dans un marché asiatique pour en trouver. J’ai de la chance que mon magasin de vrac en ait!

Il faut donc faire tremper 12 à 24 heures 200g d’haricots azuki secs. Les faire cuire. Les égoutter, les rincer puis les recuire avec 170g de sucre et une pincée de sel. Dès qu’ils sont sirupeux, les laisser refroidir puis les passer au blender pour obtenir une pâte lisse. Une fois refroidie, la pâte anko devient ferme mais malléable.

Pâte de riz gluant sucrée

La pâte extérieure du mochi est faite de farine de riz gluant. De nouveau, il te faut absolument cette farine toute fine qui ressemble à du fécule. Tu ne peux remplacer par de la farine de riz régulière. Ce doit absolument être la farine de riz gluant que tu trouveras aussi au marché asiatique.

Dans une casserole, tu mets 150g de farine de riz gluant, 120g de sucre glace et 200ml d’eau. Tu mélange continuellement tout en chauffant sur feu moyen jusqu’à que la pâte se forme et colle. Laisse refroidir.

Daifuku Mochi

Maintenant que tu as les deux composants (extérieure et intérieur) tu peux faire l’assemblage de mochi. Il te faudra un fécule comme du maïzena. Moi j’utilise l’arrowroot. Les japonais utilisent le kinako une poudre de soja grillé.

A l’aide d’une cuillère à café, tu prends de la pâte anko et tu la roule entre tes mains pour former des petites boules. Tu roules environ 100g de la pâte avant de passer à son enveloppe.

À l’aide d’une cuillère à soupe enduite de fécule, tu prends de la pâte de riz gluant, tu la roule entre tes mains pré enduites de fécule et ensuite tu l’aplatie et l’étire pour obtenir un disque pas trop épais et qui peut couvrir la boule d’anko. Tu referme la pâte sur la boule d’anko et tu la pince pour bien refermer. Tu roule de nouveau entre tes mains puis tu pose sur un papier sulfurisé. Au fur et à mesure, si la pâte colle aux mains, tu ajoutes du fécule. Tu peux même y rouler ton mochi pour le mouler facilement. Tes mains, la surface de travail et ton mochi doivent être bien enduit de fécule pour pouvoir bien le manipuler et le former.

Ils se conservent dans un contenant hermétique à la température ambiante plusieurs semaines.

Santé!

Chantal

Croatian Peka, Peca Croate

On a trip to a small island in Croatia, the few villagers offer us to make a traditional meal; A Peka.

Obviously, foodie as I am, I accept and insist on participating in the preparation of the meal.

Like on TV

They welcomed us with open arms, included us and they shared their intimacy and in the kitchen, their know-how. I felt like in one of those TV shows where the host travels, goes to secluded corners, meets the producers and breeders, cooks with them and at the end of the show, they eat and taste everything. It was exactly like that!

I love discovering the culture of other countries. The ideal for me is to be in total immersion. Spend time with the locals to find out how they live, socialize and eat.

Croatian desert island

Vele Srakane, Croatia

On an island where there are no cars, no store is an amazing experience in itself! Only a few houses and its residents form the landscape. There is also the church whose priest comes from time to time by boat. It is a beautiful place. There, time is different … Calm, slow and peaceful.

Also, sheep frolic freely. Our host kills one for our meal. The neighbor has chickens. One of them will go to our dish. There is a large vegetable garden where vegetables and fruits are grown. There is a quantity of fruit trees, vines and fresh herbs trees like bay leaf and rosemary.

Peka

Peka is a traditional cooking method that is still used in Croatia. Slow cooking over a wood fire. The dish is placed under an iron bell and it is buried under the embers. The fire is around and on the bell. Meat, bread … all kinds of preparations can be cooked under the bell. For us, it will be lamb and chicken.

Our Peka

We light a wood fire in the hearth of a large outdoor BBQ. While waiting for this fire to make nice embers, we are going to pick the vegetables needed from our host’s vegetable garden; onion, garlic, carrots, tomatoes, potatoes as well as fresh bay leaves and a few sprigs of rosemary. It’s going to be delicious, I already know that.

I help to clean, peel and cut vegetables. The lamb and the chicken are cut into portions. We distribute all this in a large dish. Add salt, distribute bay leaves, rosemary sprigs and garlic cloves then put this dish to cook for a few hours under the bell. Yes! A few hours (2-3h) for the flavors to blend, for the fat of the meat to melt. Let it come off the bones and come apart on its own, then pass on its taste to the vegetables.

To complete, our host makes his own wine. Indeed, they are autonomous and their know-how are multiple. What a magnificent meal! What a wonderful moment! I am fulfilled. I am grateful to have had such a great experience!

Sharing and experiencing a moment like this is priceless. These memories will remain etched in my memory.

Thank you to our hosts, thank you to these people from Vele Srakane!

In Health!

Chantal


En voyage sur une petite île en Croatie, voilà que les quelques villageois nous proposent de faire un repas traditionnel ; Une Peka.

Évidemment, foodie comme je suis, j’accepte et insiste pour participer à l’élaboration du repas.

Comme à la télévision

Ils nous ont accueilli à bras ouvert, nous ont inclus et ils ont partagé leurs intimités et en cuisine, leur savoir-faire. Je me suis sentie comme dans une de ces émission télé où l’animateur voyage, va dans des coins reclus, rencontre les producteurs et les éleveurs, cuisine avec eux et à la fin de l’émission, ils dégustent. C’était exactement comme ça!

J’adore découvrir la culture d’autres pays. L’idéal pour moi, c’est d’être en immersion totale. Passer du temps avec les gens de l’endroit pour découvrir comment ils vivent, se côtoient et mangent.

Île déserte Croate

Vele Srakane, Croatie

Sur une île où il n’y a aucune voiture, aucun magasin est une expérience extraordinaire en soi! Seulement quelques maisons et ses résidents forment le paysage. Il y a aussi l’église dont le prêtre vient de temps à autre en bateau. C’est un endroit magnifique. Là, le temps est différent… Calme, lent et paisible.

Aussi, des moutons gambadent librement. Notre hôte en tue un pour notre repas. Le voisin, il a des poules. L’une d’elles ira dans notre plat. Il y a un grand potager où sont cultivés des légumes et des fruits. Il y a une quantité d’arbres fruitiers, de vignes et des arbres d’herbes fraîches comme le laurier et le romarin.

Peka

Peka est une méthode de cuisson traditionnelle encore utilisée en Croatie. Une cuisson lente au feu de bois. Le plat est mis sous une cloche en fer et celle-ci est ensevelit sous les braises. Le feu est autour et sur la cloche. Viande, pain… toutes sortes de préparations peuvent être cuites sous la cloche. Pour nous, ce sera de l’agneau et du poulet.

Notre Peka

Nous allumons un feu de bois dans l’âtre d’un grand BBQ extérieur. En attendant que ce feu fasse de belles braises, nous allons cueillir les légumes nécessaires au potager de notre hôte ; oignon, ail, carottes, tomates, pommes de terres ainsi que des feuilles de laurier fraîches et quelques branches de romarin. Ça va être délicieux, je le sais déjà.

J’aide à nettoyer, peler et couper les légumes. On découpe l’agneau et le poulet en portions. On répartit tout ça dans un grand plat. On ajoute du sel, on répartit les feuilles de laurier, les branches de romarin et les gousse d’ail puis mettons ce plat à cuire quelques heures sous la cloche. Oui! Quelques heures pour que les saveurs se mélangent, que le gras de la viande fonde. Que celle-ci se détache des os et se défasse toute seule puis qu’elle transmette son goût aux légumes.

Pour compléter, notre hôte fait son propre vin. En effet, ils sont autonomes et leurs savoir-faire sont multiples. Quel magnifique repas! Quel magnifique moment! Je suis comblée. Je suis reconnaissante de vivre une aussi belle expérience!

Partager et vivre un moment tel que celui-là n’a pas de prix. Ces souvenirs resteront gravés dans ma mémoire.

Merci à nos hôtes, merci à ces gens de Vele Srakane !

Santé!

Chantal