6 ways to Reuse Potato Peels / 6 façons de réutiliser les pelures de pommes de terre

You wonder how you could reuse the potato skins? You peel potatoes to make mashed potatoes or purée and you think it’s a pity to throw the peel?

You can honestly leave the peel in your mashed potatoes, it will make it rustic!

If not, here are 6 ideas for reusing them.

6 Ways to Reuse Potato Skins

  1. Grilled or roasted in the oven with oil, they become a potato crisps.
  2. Grilled or roasted in the oven, they become croutons that are added to salads, soups, etc.
  3. Dried and crushed they become a flour that can be used in baking.
  4. Combined with other vegetables peels to make a broth.
  5. Home remedy for removing warts.
  6. Removing dark circles under the eyes.

In health,

Chantal

Potato Peels Crisps / Chips de pelures de patates

Tu te demande comment tu pourrais réutiliser les pelures de pommes de terre? Tu pèles des pommes de terre pour faire une purée et tu te dis que c’est tout de même dommage de jeter la pelure?

Tu peux franchement laisser la pelure dans ta purée, ça la rendra rustique!

Si non, voici 6 idées pour les réutiliser.

6 façons de réutiliser les pelures de pommes de terre

  1. Grillées ou rôtir au four avec de l’huile, elles deviennent un chips.
  2. Grillées ou rôties au four, elles deviennent des croûtons que l’on ajoute dans les salades, les soupes, etc.
  3. Séchées et broyées elles deviennent une farine que l’on peut utiliser dans la fabrication de pâtisseries.
  4. Combinées avec des pelures d’autres légumes pour faire un bouillon.
  5. Remède maison pour enlever les verrues.
  6. Enlever les cernes sous les yeux.

Santé!

Chantal

Carrot Cake, 2 ways / Gâteaux aux carottes, 2 façons

My son kept asking me to do a juicing workshop in his classroom (making a fruit juice). After talking to his teacher, we found a moment to do it. Finally, according to my son!

The plan was to make a simple juice combining a fruit and a vegetable. (I just can’t do only fruits 😜) In this case, we did apple and carrot juice. Boys where bringing carrots, girls apples.

During the workshop, I talked about the differences between commercial boxed juices and fresh ones and the health benefits of the fresh ones. Then, each kid cut his fruit or veggie and then came to juice it. See how the extractor, which’s a slow mastication juicer, extracted the juice. They where impressed and laughing at the pulp coming out. They thought it was funny and weird looking!

Once they all came through, I made them taste both the leftover pulp/fiber and the juice itself. It was a success! They loved the juice, the pulp… well not as much!

I also talked about the leftover pulp and the fact that we can do many things with it… that it is important not to trow it away. Feeding the earth, the animals and most certainly, reusing it. Particularly with carrots, I love to make cakes. Regular cakes and raw vegan cakes.

So, after the workshop, I took the leftover pulp and I baked a carrot cake and I also made a raw vegan version. The next day, I gave my son the baked version for him and his classmates to taste. They also loved it! Making and tasting… What a great way to learn about health! Don’t you think?

Here’s how I did the baked version…

  • 375 ml spelt flour
  • 10 ml baking powder
  • 1 ml salt
  • 2 eggs
  • 180 ml sugar
  • 125 ml coconut oil, melted
  • 375 ml carrot pulp from your juicing (or grated fresh ones)

  1. Preheat the oven at 180 °C.
  2. Grease a mold of 23 x 13 cm.
  3. In a bowl , mix flour, baking powder and salt together.
  4. In an other bowl, cream the eggs and sugar with an electrical batter, about 10 minutes. Add oil in a filet.
  5. Add dry ingredients, carrots and mix well.
  6. Transfer in the mold.
  7. Bake in the oven for about 1 hour or until a toothpick come out clean.
  8. Let it cool and then unmold.
Raw vegan carrot cake / Gâteau aux carottes cru et végétalien

The raw vegan version is made as so…

FROSTING

  • 500ml cashews, soaked overnight
  • 125ml fresh lemon juice
  • 65ml pure maple syrup
  • 15ml vanilla
  • 125ml coconut oil, melted
  • Water

CARROT CAKE

  • 250ml cashews
  • 125ml macadamia
  • 125ml pecans
  • 500ml shredded coconut
  • 250ml almond meal
  • 250-500ml carrot pulp (or 2 large carrots, peeled & grated)
  • 10ml cinnamon
  • 10ml nutmeg
  • 5ml vanilla
  • 125ml Medjool dates
  • 65ml maple syrup
  • 65ml coconut oil

FROSTING

  1. In a food processor, mix together cashews, lemon juice, maple syrup, vanilla, adding water until nice and smooth.
  2. while processor running, slowly pour in coconut oil.
  3. Let set in fridge for 30 mins so it will be easy to spread. Meanwhile, make the carrot cake.

CARROT CAKE

  1. In the food processor, pulse the cashews, macadamias, pecans and half the coconut to a crumble, transfer to a large mixing bowl.
  2. In that bowl, add in almond meal, remaining coconut, carrot pulp, cinnamon, nutmeg and vanilla.
  3. In the food processor, pulse dates, sweetener and coconut oil.
  4. Add wet mixture to the dry mixture in the large bowl and mix.
  5. Line a 20cm cake tin with parchment paper or grease it with coconut oil.
  6. Remove the cashew cream from the fridge and begin to layer your cake, starting with the carrot cake mix. Push half of it down tight and evenly. Then add a layer of cashew cream. Half of the recipe. Smooth it up and place in the freezer for about 15 minutes or until the cashew layer is hardened.
  7. when hard enough, remove from the freezer and add the last cake layer. Make sure to pat it down tight. Finish with the rest of the cashew cream preparation.
  8. Replace in the freezer to set. Cut into squares and de freeze 5 minutes before serving.
  9. Store in the freezer and keeps for at least a few weeks.

In health,

Chantal


Mon fils me demandait sans cesse de faire un atelier de jus dans sa classe (fabrication d’un jus de fruit). Après avoir parlé à son professeur, nous avons trouvé un moment pour le faire. Enfin, selon mon fils!

Le plan était de faire un jus simple combinant un fruit et un légume. (Je ne peux pas faire que des fruits) Donc, nous avons fait un jus de pomme et carotte. Les garçons apportaient des carottes, les filles, des pommes.

Au cours de l’atelier, j’ai parlé des différences entre les jus en boîte commerciaux et les jus frais, ainsi que des avantages pour la santé des jus frais. Ensuite, chaque enfant a coupé son fruit ou son légume puis est venu le presser. Voir comment l’extracteur, qui est un extracteur à mastication lente, extrait le jus. Ils étaient impressionnés et se moquaient de la pulpe qui en sortait. Ils ont pensé que c’était drôle et bizarre!

Une fois qu’ils sont tous passés à l’extracteur, je leur ai fait goûter les restes de pulpe / fibre et le jus lui-même. C’était un succès! Ils ont adoré le jus, la pulpe … enfin pas autant!

J’ai également parlé des restes de pulpe et du fait que nous pouvons faire beaucoup de choses avec … qu’il est important de ne pas la jeter à la poubelle. Nourrir la terre, les animaux et très certainement la réutiliser.

En particulier avec les carottes, j’aime faire des gâteaux. Gâteaux réguliers et gâteaux végétaliens crus. Ainsi, après l’atelier, j’ai pris les restes de pulpe et j’ai cuit un gâteau aux carottes et j’ai également fabriqué une version végétalienne crue.

Le lendemain, j’ai donné à mon fils la version cuite au four pour que lui et ses camarades de classe puissent le goûter. Ils ont aussi adoré!

Préparer et goûter … Quelle belle façon d’apprendre sur la santé! Tu ne penses pas?

Voici comment j’ai fait la version cuite au four …

  • 375 ml de farine d’épeautre
  • 10 ml de poudre à pâte ou à lever
  • 1 ml de sel
  • 2 oeufs
  • 180 ml de sucre
  • 125 ml d’huile de coco, fondu
  • 375 ml de pulpe de carottes de votre jus (ou des fraîches pelées et râpées)

  1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 180 °C.
  2. Beurrer un moule de 23 x 13 cm.
  3. Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.
  4. Dans un autre bol, fouetter les oeufs et le sucre au batteur électrique jusqu’à ce qu’ils forment le ruban, environ 10 minutes. Ajouter l’huile en un filet.
  5. Ajouter les ingrédients secs, les carottes et bien mélanger.
  6. Verser dans le moule.
  7. Cuire au four environ 1 heure ou jusqu’à ce qu’un cure-dent inséré au centre du cake en ressorte propre.
  8. Laisser tiédir et démouler.

La version cru végétalienne est faite comme suit…

GLAÇAGE

  • 500ml cajous, trempés toute une nuit
  • 125ml jus de citron frais
  • 65ml sirop d’érable
  • 15ml vanille
  • 125ml huile de coco, fondue
  • eau

GÂTEAU AUX CAROTTES

  • 250ml cajous
  • 125ml macadamia
  • 125ml pécans
  • 500ml noix de coco râpée
  • 250ml farine d’amandes
  • 250-500ml pulpe de carottes (ou 2 grandes carottes, pelées et râpées)
  • 10ml cannelle
  • 10ml muscade
  • 5ml vanille
  • 125ml dates
  • 65ml sirop d’érable
  • 65ml huile de coco

GLAÇAGE

  1. Dans un hachoir ou un blender, broyer ensemble les cajous, le jus de citron, sirop d’érable, vanille tout en ajoutant de l’eau jusqu’à ce que ce soit lisse et onctueux.
  2. Tout en mixant, ajouter lentement l’huile de coco.
  3. Laisser figer au frigo environ 30 min pour qu’il soit facile à étendre. Pendant ce temps, faire le gâteau.

GÂTEAU AUX CAROTTES

  1. Dans un hachoir électrique, pulser les cajous, macademia, pécans et la moitié de la noix de coco râpée puis, transférer dans un grand bol à mélanger.
  2. Dans celui-ci, ajouter la farine d’amandes, le reste de la noix de coco, la pulpe de carottes, la cannelle, la muscade et la vanille.
  3. Dans un hachoir, pulser les dates, le sirop d’érable et l’huile de coco.
  4. Ajouter les ingrédients liquides au secs puis mélanger.
  5. Dans un moule à gâteau de 20cm mettre un papier parchemin ou graisser avec de l’huile de coco.
  6. Retirer la crème de cajous du frigo et commencer à étager le gâteau en commençant par la couche gâteau. Étendre uniformément et bien tasser la moitié de la préparation.
  7. Ensuite, ajouter la couche de la crème de cajous. La moitié de la préparation. Étendre uniformément et mettre au congélateur environ 15 minutes ou jusqu’à ce que ce soit durci.
  8. Lorsque durcit, retirer du congélateur et ajouter la dernière couche de gâteau. Assurez-vous the bien tasser, aplatir. Finir le reste de la crème de cajous.
  9. Remettre au congélateur pour faire figer. Couper en carré et décongeler 5 minutes avant de servir.
  10. Se conserve au congélateur quelques semaines.
  • Santé!
  • Chantal
  • Whey / Petit lait ou lactosérum

    Whey is what’s left after making cheese.

    Recently, I made paneer. An Indian soft cheese used in saag and other tasteful recipes!

    The process is simple, heat cow milk (1L) with (1) lemon juice. When curds are forming, you keep the curds to make soft cheese and keep the whey (the acid yellow liquid you are left with). Once the curds and whey are separated, continue to strain the curds for a couple of hours so you’ll have paneer.

    What to do with the whey obtained? Is it worth keeping and reusing? The answer is YES! It is a high value food product and contains many nutritional components which can improve or support health.

    Whey is a high-quality protein, containing all nine essential amino acids. It has a little saturated fat (0,89g/250ml) and is high in carbohydrates (13g/250ml). But it is rich in quite a few vitamins and minerals such as vitamin C, B-vitamins and vitamin E. Liquid whey also contains the minerals calcium, iron, magnesium, phosphorous, potassium, zinc, copper, manganese and selenium.

    Whey can be used in human or animal food including in making lacto-fermented vegetables, condiments or beverages; soaking and sprouting nuts or grains; or as an additive to smoothies, sauces and stocks. It also can be used as a skin toner.


    Le lactosérum est ce qui reste après la fabrication du fromage.

    Récemment, j’ai fabriqué du “Paneer”. Un fromage indien à pâte molle utilisé dans le saag et autres bonnes recettes indiennes!

    Le processus est simple, il s’agit de chauffer le lait de vache (1L) avec du jus de (1) citron. Lorsque le caillé se forme, vous le conservez pour faire du fromage à pâte molle ainsi que le lactosérum (le liquide jaune acide qui vous reste).

    Une fois que le lait caillé et le lactosérum sont séparés, continuez à tamiser le lait caillé pendant quelques heures pour que vous ayez du fromage ou “paneer”.

    Que faire du lactosérum ou du petit lait qu’il reste? Vaut-il la peine de le garder et de le réutiliser? La réponse est OUI! C’est un produit alimentaire de grande valeur qui contient de nombreux composants nutritionnels qui peuvent améliorer ou favoriser la santé.

    Le lactosérum est une protéine de haute qualité contenant les neuf acides aminés essentiels. Il contient un peu de graisse saturée (0,89 g / 250 ml) et est riche en glucides (13 g / 250 ml). Mais il est riche en plusieurs vitamines et minéraux tels que la vitamine C, la vitamine B et la vitamine E. Le lactosérum liquide contient également les minéraux suivants: calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium, zinc, cuivre, manganèse et sélénium.

    Le lactosérum peut être utilisé dans l’alimentation humaine ou animale, notamment pour la fabrication de légumes, condiments ou boissons lacto-fermentés; faire tremper et faire germer des noix ou des céréales; ou comme additif aux smoothies, sauces et bouillons. Il peut également être utilisé comme tonifiant pour la peau.

    Almond milk pulp Bliss Balls à la pulpe de lait d’amandes

    Do you regularly make nut milk? Yes? Every few days? Every week? So you need a lot of different ideas to use the pulp. Right?

    This idea is simple to make. In addition, it gives you an interesting snack available quickly and easily. As the pulp is raw and these balls requires no cooking, keep it in the freezer. This increases its shelf life. You know what? You do not even have to wait, you can eat them directly! They don’t become hard like ice cubes. Isn’t it great!

    To make these balls with almond pulp (or other oleaginous), you need …

    • The pulp of your nut milk
    • 250ml dates, pureed
    • 125ml grated coconut
    • 15ml carob powder (or cocoa powder)
    • 10ml coconut oil, melted (optional)
    • Pinch of salt

    1. Put all the ingredients in a blender and pulse until everything is well mixed.
    2. Take a spoonful, put in between your hands and roll to form a ball.
    3. Repeat until you finish the preparation.
    4. If you wish, as a finishing touch, you can roll them in cocoa powder, grated coconut or whatever you want!
    5. Put in an airtight container and store in the freezer.

    In health,

    Chantal


    Tu fais régulièrement du lait végétal? Oui? Tous les quelques jours? Toutes les semaines? Tu as donc besoin d’une foule d’idées différentes pour utiliser la pulpe. N’est-ce pas?

    Cette idée-ci est simple à réaliser. En plus, ça te fait un en-cas intéressant disponible rapidement et facilement. Comme la pulpe est cru et cet en-cas ne demande aucune cuisson, il faut le garder au congélateur. Cela augmente son temps de conservation. Tu sais quoi? Tu n’as même pas besoin d’attendre, tu peux croquer dedans directement! Il ne devient pas dure comme un glaçon. Génial n’est-ce pas!

    Pour faire ces Boules à la pulpe d’amande (ou autre oléagineux), tu as besoin de…

    • La pulpe de ton lait végétal
    • 250ml dates, en purée
    • 125ml noix de coco râpée
    • 15ml caroube en poudre (ou cacao en poudre)
    • 10ml huile de coco, fondue (optionel)
    • Pincée de sel

    1. Mettre tous les ingrédients dans un robot mélangeur puis pulser jusqu’à ce que tout soit bien mélangé.
    2. Prendre une cuillerée, mettre entre tes mains et former une boule.
    3. À faire jusqu’à la fin de la préparation.
    4. Si tu le souhaites, comme finition, tu peux les rouler dans de la poudre de cacao, de la noix de coco râpée ou ce que tu as envie!
    5. Mettre dans un contenant hermétique et conserver au congélateur.

    Santé!

    Chantal