Tomato Confit and Grilled Feta Buddha Bowl aux tomates confites et Feta grillé

On a bed of zoodles (zucchini spaghetti) I add a confit of tomatoes, onions and garlic as well as grilled Feta cheese. This is a small, easy meal that can be eaten hot or warm and is gluten-free and vegetarian.

Zucchini spaghetti with lemon

The base of this Bowl is made of zoodles or zucchini spaghetti. These are zucchini cut* into thin strips to look like spaghetti. But, contain much less carbohydrates and has much more nutritional value than flour or wheat semolina spaghetti. This alternative is ideal for people who have celiac problems or irritable bowel syndrome. I like them raw but you can whiten them so that they are less crunchy.

Tomatoes, onions and garlic confit with rosemary

There’s nothing like tomatoes confit! To confit them, you have to be generous with the olive oil. I slowly roast them in the oven with aromatics like onion, garlic and rosemary fresh from my garden. You could add fresh thyme and oregano too! In addition, I use an umami mix of dried mushrooms. This blend enhances the taste and is simply great and can be used with everything; proteins, vegetables and fruits.

Grilled feta

Have you ever grilled or heated Feta cheese? It’s wonderfull! It becomes creamy and its tangy and salty side goes well with the softness of the rest of the dish. You can grill it in the pan but since I already use the oven, I put it on the same cooking sheet as the rest. It does less dishes and as long as having a hot oven … enjoy it and save a little bit of energy.

Well, enough discussed … let’s go to the kitchen!

Tomato Confit and Grilled Feta Buddha Bowl

To do this Bowl (1 serving), you need

  • 1 zucchini, cut into spaghetti*
  • 1/2 lemon juice (and zest if you want!)
  • 1 onion, peeled and cut into strips
  • 2 tomatoes, cut into 4
  • 3-4 garlic cloves, peeled
  • 2 sprigs of fresh rosemary
  • Extra virgin olive oil
  • Umami shroom Mix or Salt, pepper
  • 100g Feta cheese
  • Balsamic reduction (optional)

  1. Preheat the oven to 200 C
  2. Place the onion strips, garlic cloves, tomato wedges and rosemary sprigs on a baking sheet. Oil generously, add the umami mix or season with salt and pepper. Mix to coat all ingredients with oil. Bake 30 min.
  3. When the zucchini noodles are ready, add them to a serving dish and add the lemon juice (and its zest if you want). Mix well then set aside.
  4. Take the baking sheet out of the oven. Add the cheese with a large drizzle of oil on top. Increase the temperature of the oven to 250 C and / or put on the grill then bake the plate again for 5-10 min or until the cheese begins to make small bubbles and to grill.
  5. With a spatula, take and place the vegetables on the zoodles first, then the cheese. Sprinkle with parsley, a balsamic reduction fillet and serve immediately.

In health,

Chantal

* To make zoodles or zucchini spaghetti, use a spiralizer, mandolin or simply a knife. Here are instructions how to make them.

Sur un lit de zoodles (spaghetti de courgettes) j’ajoute un confit de tomates, oignons et ail ainsi que du fromage Feta grillé. Voilà un petit repas facile qui se mange chaud ou tiède et qui est sans gluten et végétarien.

Spaghetti de courgettes au citron

La base de ce Bowl est composé de zoodles ou de spaghetti de courgettes. Ce sont des courgettes découpées* en fines lamelles pour ressembler aux spaghetti. Mais, contiennent beaucoup moins de glucides et beaucoup plus de valeur nutritive que les spaghetti de farine ou de semoule de blé. Cette alternative est idéale pour les gens qui ont des problèmes de type cœliaque ou syndrome du colon irritable. Moi je les aimes crues mais tu peux les blanchir pour qu’elles soient moins craquantes sous la dent.

Tomates, oignons et ails confits au romarin

Rien de tel que des tomates confites! Pour les confire, il faut être généreux avec l’huile d’olive. Je les fais tranquillement griller au four avec des aromates comme l’oignon, l’ail et le romarin frais de mon jardin. Tu pourrais y ajouter du thym et de l’origan frais aussi! En plus, j’utilise un mix umami de champignons séchés. Ce mélange rehausse le goût et simplement génial et s’utilise avec tout ; protéines, légumes et fruits.

Feta grillé

As-tu déjà fait griller ou chauffer du fromage Feta? C’est sublime! Il devient onctueux et son côté acidulé et salé se marie bien avec la douceur du reste du plat. Tu peux le faire griller à la poêle mais comme j’utilise déjà le four, je le mets sur la même plaque que le reste. Ça fait moins de vaisselle et tant qu’à avoir un four chaud… autant en profiter et économiser un tout petit peu d’énergie.

Bon, assez discuté… passons à la cuisine!

Buddha Bowl aux tomates confites et Feta grillé

Pour faire ce Bowl (1 personne), tu as besoin de…

  • 1 courgette, coupée en spaghetti*
  • Jus 1/2 citron (et zeste si tu veux!)
  • 1 oignon, pelé et coupé en lanières
  • 2 tomates, coupées en 4
  • 3-4 gousses d’ail, pelées
  • 2 branches de romarin frais
  • Huile d’olive extra vierge
  • Umami shroom Mix ou Sel, poivre
  • 100g de fromage Feta
  • Crème réduction balsamique (optionnel)

  1. Préchauffez le four à 200 C
  2. Mettre les lanières d’oignons, les gousses d’ail, les quartiers de tomates et les branches de romarin sur une plaque allant au four. Huiler généreusement, ajouter le mix umami ou saler et poivrer. Mélanger pour enduire tous les ingrédients d’huile. Enfourner 30 min.
  3. Une fois les nouilles de courgette prête, les ajouter dans un plat de service et y ajouter le jus de citron (et son zeste si tu veux). Bien mélanger puis réserver.
  4. Sortir la plaque du four. Y ajouter le fromage avec un gros filet d’huile dessus. Augmenter la température du four à 250 C et/ou mettre sur grill puis enfourner la plaque à nouveau pour 5-10 min ou jusqu’à ce que le fromage commence à faire de petite bulles et à griller.
  5. Avec une spatule, prendre et déposer d’abord les légumes sur les zoodles puis ensuite le fromage. Parsemer de persil plat, un filet de réduction balsamique et servir aussitôt.

Santé!

Chantal

* pour obtenir des spaghetti de courgettes tu peux utiliser un spiraliseur, une mandoline, un économe ou un simple couteau. Ici des instructions en anglais.

Benefits of Fresh Aromatic Herbs in the Kitchen / Avantages des herbes aromatiques fraîches en cuisine

Aromatic herbs … they add flavor and color to your culinary preparations. But not only since they have been used for thousands of years as a medicine and also as a preservative.

Herbs in the kitchen

Herbs enhance the flavor of any dish, including desserts. You are only limited by your imagination. You can add these to casseroles, soups, breads, marinades, butters, sauces, salad dressings, broths, desserts, drinks and cocktails.

They can not only be added during cooking but just before serving. It is a nice way to enhance the taste, the smell and especially the visual aspect of the dish.

For maximum flavor and nutritional value, you should choose your herbs just before using them. All fresh vegetables, including herbs, will lose their nutritional value by leaving them in your refrigerator or on your kitchen or grocery counter. This is why I encourage you to grow your herbs and vegetables! I’m talking about it here.

Growing your own herbs

Growing your own fresh herbs like rosemary

Whether in pots or in the ground, fresh herbs are worth growing at home. Not only do they decorate but give off their smells whether in your kitchen or in your garden. The benefits of growing your own herbs are that you can use the amount you want without having too much. In addition, they will not wilt and you gain nutritional value. The benefits don’t stop there since at the end of the season, you can cut them and dry or freeze them for use all year round. No kitchen waste and better health!

Wondering which ones to grow? The ones you use the most in the kitchen! To help you choose I have made a list of the herbs that are most often used and their uses. Up to you to choose!

Classic Pairings

There are a multitude of ways to use them in your kitchen but here are traditional pairings (incomplete) that will help you get started using them.

  • Dill: fish, cheese, sauce, dressing
  • Basil: pesto, tomato sauce, tomato soup, pasta, strawberries
  • Chives: salad, cheese, eggs, mayonnaise, dressing
  • Coriander: Guacamole, salad, soup, Asian dishes, curry, mangoes, fruits Sea
  • Bay Leaves: broth, stews and stew, marinades
  • Marjoram: cheeses, meats, fish, tomatoes
  • Mint: drinks, desserts, yogurts, meats, vegetables, confectionery
  • Oregano: tomatoes (including pasta and pizza), cheeses, meats, stuffings
  • Parsley: on everything and everywhere!
  • Rosemary: grilled meats, lambs, sauces, tomatoes
  • Sage: poultry, stuffing, tomatoes
  • Thyme: grilled meats, bread, crackers, cheeses, soups, stuffing, poultry

Fresh or dry herbs

Herbs are rich in antioxidants and other components excellent for health. Their health benefits are most powerful when consumed fresh rather than dried. For this, they must be used at the end of cooking or in raw preparations.

Fresh Mint

Unfortunately, some nutrients and aromatics will inevitably be lost during the drying process, and more will be lost with prolonged storage. But that does not mean that all dried herbs are of no nutritional value. Among others, some have the same values no matter if you consume it fresh or dry like ginger, cloves and cinnamon.

You should know that dry herbs taste more powerful than fresh ones. Typically, one teaspoon (5ml) of dried herbs equals four teaspoons of fresh.

Some herbs are more resistant than others (like rosemary and parsley) and will keep their flavor during cooking and others are used only to flavor a dish but are not eaten like bay leaves for example.

In addition to enhancing the flavors, smells, looks and textures of your meals, the more herbs you try, the more likely you are to benefit from various health benefits.

In Health!

Chantal


Les herbes aromatiques… elles ajoutent saveurs et couleurs à vos préparations culinaires. Mais pas seulement puisqu’elles sont utilisées depuis des milliers d’années comme médicament et aussi comme conservateur.

Les herbes en cuisine

Les herbes rehaussent la saveur de n’importe plat, incluant les desserts. Tu es seulement limité par ton imagination. Tu peux ajouter celles-ci à des mijotés, des soupes, des pains, des marinades, des beurres, des sauces, des vinaigrettes, des bouillons, des desserts, des boissons et cocktails.

Elles peuvent non seulement être ajoutées à la cuisson mais au moment de servir. C’est une jolie façon de rehausser le goût, l’odeur et surtout l’aspect visuel du plat.

Pour un maximum de saveur et de valeur nutritionnelle, tu dois choisir tes herbes juste avant de les utiliser. Tous les légumes frais, y compris les herbes, perdront de leur valeur nutritive en les laissant dans ton réfrigérateur ou sur le comptoir de ta cuisine ou de l’épicier. C’est pourquoi je t’encourage à cultiver tes herbes et tes légumes! Je t’en parle ici.

Cultiver ses herbes

Cultiver ses propres herbes fraîches comme le romarin

Que se soit en pot ou en pleine terre, les herbes fraîches valent la peine d’être cultivées chez soi. Non seulement elles décorent mais dégagent leurs odeurs que se soit dans ta cuisine ou dans ton jardin. Les avantages de cultiver ses propres herbes sont que tu peux ainsi te servir de la quantité voulue sans en avoir trop. En plus, elles ne flétriront pas et tu gagne en valeur nutritive. Les avantages ne s’arrêtent pas là puisqu’en fin de saison, tu peux les couper et les faire sécher ou les congeler pour les utiliser toute l’année. Pas de déchet en cuisine et une meilleure santé!

Tu te demandes lesquelles faire pousser? Celles que tu utilises le plus en cuisine! Pour t’aider à choisir j’ai fait une liste des herbes qui sont le plus souvent utilisé et leurs utilisations. À toi de voir!

Associations classiques

Il y a une multitude de façon de les utiliser dans ta cuisine mais voici des appariements traditionnels (incomplet) qui t’aideront à commencer à les utiliser.

  • Aneth : poissons, fromage, sauce, vinaigrette
  • Basilic : pesto, sauce tomate, soupe aux tomates, pâtes, fraises
  • Ciboulette : salade, fromage, oeufs, mayonnaise, vinaigrette
  • Coriandre : Guacamole, salade, soupe, plats asiatiques, curry, mangues, fruits de mer
  • Laurier : bouillon, mijotés et ragoût, marinades
  • Marjolaine : fromages, viandes, poissons, tomates
  • Menthe : boissons, desserts, yaourts, viandes, légumes, confiseries
  • Origan : tomates (incluant pâtes et pizza), fromages, viandes, farces
  • Persil : sur tout et partout!
  • Romarin : grillades, agneaux, sauces, tomates
  • Sauge : volailles, farces, tomates
  • Thym : grillades, pain, craquelins, fromages, soupes, farces, volailles

Herbes fraîches ou herbes sèches

Les herbes sont riches en antioxydants et autres composants excellents pour la santé. Leurs avantages pour la santé sont plus puissants lorsque consommées fraîches plutôt que séchés. Il faut, pour cela, les utiliser en fin de cuisson ou dans les préparations crues.

Menthe fraîche

Malheureusement, certains nutriments et certains composés aromatiques seront inévitablement perdus au cours du processus de séchage, et davantage seront perdus avec un stockage prolongé. Mais cela ne signifie pas que toutes les herbes séchées sont sans valeur nutritionnelle. Entre autre, certaines ont les mêmes valeurs peut importe si tu la consomme fraîche ou sèche comme le gingembre, le clou de girofle et la cannelle.

Il faut savoir que les herbes sèches ont un goût plus puissant que les fraîches. En règle générale, une cuillère à café (5ml) d’herbes séchées équivaut à quatre cuillères à café de fraîches.

Certaines herbes sont plus résistantes que d’autres (comme le romarin et le persil) et conserveront leur saveur pendant la cuisson et d’autres sont utilisées uniquement pour aromatiser un plat mais ne sont pas consommées comme les feuilles de laurier par exemple.

En plus de rehausser les saveurs, les odeurs, l’apparence et les textures de tes repas, plus tu essayes d’herbes, plus tu as de chances de bénéficier des divers avantages pour la santé.

Santé!

Chantal

Seeds of Life Bread Loaf / Pain de grains Vitalité

Here is the recipe for a whole grain, gluten-free, vegan bread that requires no kneading and is mess-free. It will change your life.

Seeds are Life

Seeds, like sunflower and linseed, contain high levels of essential fatty acids, the full profile of amino acids needed to form complete, digestible proteins, as well as vitamins A, B , C and E and the minerals calcium, magnesium, potassium, zinc, iron, selenium and manganese.

They are so rich in nutrients that you don’t need to eat a lot of them. As they are a low GI food, they are a good source of slow release energy. This helps keep blood sugar stable and makes you feel full for longer.

Sunflower Seeds

This bread consists mainly of sunflower seeds. Since they are rich in B-complex vitamins and are a good source of phosphorus, magnesium, iron, calcium, potassium, protein and vitamin E since they also contain trace elements, zinc, manganese, copper, chromium and carotene, monounsaturated and polyunsaturated fatty acids … this makes it a vital bread for health.

A good natural source of zinc, sunflower seeds are popular immune boosters. They can also help protect against heart disease while their Vitamin B can help fight stress.

Flax or linseeds

Flax seeds are an excellent source of essential omega-3 and omega-6 fatty acids, which are necessary for most bodily functions, as well as dietary fiber and manganese. They are also rich in folate and vitamin B6 and in minerals, magnesium, phosphorus and copper.

In addition, flax seeds contain lignans, a type of phytoestrogen, which may help relieve symptoms of menopause such as hot flashes. Because they are rich in soluble fiber, flax seeds are also sometimes used to relieve constipation.

You now understand why I call it “Life” bread!

Other Healthy Seeds

This bread is adaptable to your mood and your pantry. You just have to change with something similar. Among the other vital seeds with which you can vary, there are sesame seeds, pumpkin seeds and hemp seeds. They are all as beneficial to your health as the seeds of flax and sunflowers. Do not hesitate to vary the tastes of your Life bread!

Seeds of Life Bread Loaf

To make this bread, you need …

  • 135g sunflower seeds
  • 90g flax seeds
  • 65g almonds (or hazelnuts, kernels …)
  • 145g oat flakes
  • 30ml chia seeds
  • 60ml psyllium
  • 5ml salt
  • 15ml maple syrup
  • 45ml coconut oil, melted
  • 350ml water

  1. In a large mixing bowl or directly in a bread loaf mold (in silicone or garnished with parchment) put all the dry ingredients and mix well.
  2. In a measuring cup, whisk the maple syrup, oil and water. Add them to the dry ingredients. Mix very well until the preparation is well soaked and the dough thickens. If it is too thick to stir, add a spoon of water at a time until it becomes manageable.
  3. If you prepare it in the mold, simply smooth the top with a spatula or the back of a spoon.
  4. If you prepare it in a bowl, transfer the dough into the mold and then smooth the top with a spatula or the back of a spoon.
  5. Let stand at least 2 hours or all day or even overnight. To make sure the dough is ready, it should keep its shape when you pull the sides of the pan or when you pull on the parchment paper.
  6. Preheat the oven to 180 C
  7. Place the bread pan on the middle rack and bake for 20 minutes.
  8. Remove the bread from the mold and return to the oven upside down directly on the rack and continue cooking for another 30-40 minutes.
  9. It is ready when it sounds hollow when it is tapped. Let cool completely before slicing.

In Health!

Chantal

Voici la recette d’un pain de grains entiers, sans gluten, végétalien qui nécessite aucun pétrissage et qui se fait sans gâchis. Il changera ta vie.

Les grains, c’est la vie

Les graines, comme de tournesol et de lins, contiennent des niveaux élevés d’acides gras essentiels, le profil complet des acides aminés nécessaires pour former des protéines complètes et digestibles, ainsi que les vitamines A, B, C et E et les minéraux calcium, magnésium, potassium, zinc, fer, sélénium et manganèse.

Les graines sont si riches en nutriments que tu n’as pas besoin d’en manger beaucoup. Comme elles sont un aliment à IG faible, elles sont une bonne source d’énergie à libération lente. Cela aide à maintenir la glycémie stable et à te sentir rassasié plus longtemps.

Tournesols

Ce pain est constitué principalement de graines de tournesols. Puisqu’elles sont riches en vitamines du complexe B et sont une bonne source de phosphore, magnésium, fer, calcium, potassium, protéines et vitamine E puis qu’elles contiennent également des oligo-éléments, du zinc, du manganèse, le cuivre, le chrome et le carotène, les acides gras monoinsaturés et polyinsaturés… cela en fait un pain vital pour la santé.

Une bonne source naturelle de zinc, les graines de tournesol sont des boosters immunitaires populaires. Elles peuvent également aider à protéger contre les maladies cardiaques tandis que leur vitamine B peut aider à lutter contre le stress.

Lin

Les graines de lin, elles, sont une excellente source d’acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6, nécessaires à la plupart des fonctions corporelles, ainsi que des fibres alimentaires et du manganèse. Elles sont également riches en folate et en vitamine B6 et en minéraux, magnésium, phosphore et cuivre.

De plus, les graines de lin contiennent des lignanes, un type de phytoestrogène, qui pourrait aider à soulager les symptômes de la ménopause tels que les bouffées de chaleur. Parce qu’elles sont riches en fibres solubles, les graines de lin sont également parfois utilisées pour soulager la constipation.

Tu comprends maintenant pourquoi je l’appel pain “Vitalité”!

Les autres graines bénéfiques

Ce pain est adaptable à ton humeur et à ton garde-manger. Tu n’as qu’à échanger avec quelque chose de similaire. Parmi les autres graines vitale avec lesquelles tu peux varier, il y a les graines de sésames, de potiron ou citrouille et les graines de chanvre.

Elles sont toutes autant bénéfiques pour ta santé que les graines de lins et de tournesols. N’hésite pas à varier les goûts de ton pain Vitalité!

Pain de grains Vitalité

Pour faire ce pain, tu as besoin de…

  • 135g graines de tournesols
  • 90g graines de lin
  • 65g amandes (ou noisettes, cerneaux…)
  • 145g flocons d’avoine
  • 30ml graines de chia
  • 60ml psyllium
  • 5ml sel
  • 15ml sirop d’érable
  • 45ml huile de coco, fondue
  • 350ml eau

  1. Dans un grand bol à mélanger ou directement dans un moule à pain (en silicone ou garni de parchemin) mettre tous les ingrédients secs et bien mélanger.
  2. Dans une tasse à mesurer, fouettez le sirop d’érable, l’huile et l’eau. Les ajouter aux ingrédients secs. Mélanger très bien jusqu’à ce l’appareil soit bien trempé et que la pâte épaississe. Si elle est trop épaisse à remuer, ajouter une cuillère d’eau à la fois jusqu’à ce qu’elle devienne malléable.
  3. Si tu prépares dans le moule, simplement lisser le dessus avec une spatule ou le dos d’une cuillère.
  4. Si tu prépares dans un bol, transférer l’appareil dans le moule puis lisser le dessus avec une spatule ou le dos d’une cuillère.
  5. Laisser reposer au moins 2 heures ou toute la journée voir même toute une nuit. Afin de t’assurer que la pâte est prête, elle doit conserver sa forme quand tu tires les côtés du moule ou que tu tire sur le papier parchemin.
  6. Préchauffer le four à 180 C
  7. Placer le moule à pain sur la grille du centre et cuire 20 minutes.
  8. Retirer le pain du moule et remettre au four à l’envers directement sur la grille et poursuivre la cuisson un autre 30-40 minutes.
  9. Il est prêt lorsqu’il sonne creux quand on le tape. Laisser refroidir complètement avant de trancher.

Santé!

Chantal

12 Benefits of Growing a Vegetable Garden / 12 bienfaits de cultiver un potager

Grow what you put on your plate … A sentence that inspires and turns me on.

I have wanted to grow my own vegetables and fruits for years. But, I did not dare to embark on the adventure … I live in the city center and have only very little space I said to myself. I spend almost two (summer) months abroad, so I cannot take care of a veggie garden. I don’t have a green thumb. I do not know anything about it. In short, I had a lot of excuses.

Long live generous friends

A friend has a large garden and he kindly lend me a space so that I could make a vegetable garden there. With all the time that confinement imposed on me in addition to the travel ban, I could not refuse this opportunity. So I embarked on this great adventure.

Only pleasure and happiness

I asked advice from a friend who has a beautiful garden and a large vegetable patch. In addition to her tips, her references in terms of the vegetable patch, she gave me vegetables seedlings, herbs and flowers to plant in my little space!

I read about the arrangement of a vegetable patch, permaculture and everything I needed to know to be successful in this new adventure. I learn and continue my learning… in theory and in practice. I’m obviously still in my infancy.

As soon as the gardeners stores opened, I bought seedlings, plants, potting soil, horse poop and coconut shavings to mulch. Then with the help of the children, we organized the space and planted it all. Guaranteed excitement!

The difference between knowledge and practice

I already knew, despite all the excuses I mentioned, all the benefits and advantages of having a vegetable garden and growing your own vegetables (and fruits). I knew that no matter the size of the vegetable garden, whether in the ground in a garden or in a pot on a balcony or a window sill, growing vegetables and herbs provide health and multiple benefits.

Now that I put into practice and that I live this adventure, I can confirm to you that there are advantages and benefits, it is true. Besides, let’s talk about them!

12 benefits of growing a vegetable garden

  1. People who grow vegetables tend to eat more veggies;
  2. People who eat more vegetables tend to be healthier;
  3. Healthy people are less likely to get seriously ill;
  4. By starting to grow your own food, you begin to exercise control over your family’s food supply;
  5. Gardening is a skill set – fun to learn and invaluable once you understand it. And I would say that the ability to grow your own food is as fundamental to survival and well-being as reading, writing and computing;
  6. Your food is free of pesticides or herbicides. It is you who is in charge of quality since by developing a small vegetable garden it allows you to remove the pests by hand. In addition, your food will be much fresher with a higher nutritional profile since it will be eaten as soon as it is harvested and not several weeks later;
  7. Your vegetable garden naturally contains the healthiest foods on the planet (fruits, vegetables, legumes and roots) and what you grow, you will eat;
  8. When you start a vegetable garden, you have the opportunity to buy varieties that are so different from what you find at the supermarket. In addition to diversity, they taste better and are much more nutritious. The only drawback is that you have to eat them in a day or two after picking, which I find to be rather an advantage!
  9. Science clearly shows that the more you eat whole, unprocessed plant foods, the less likely you are to develop cardiovascular disease, high blood pressure, obesity, and type 2 diabetes;
  10. You can slowly lower your grocery bill;
  11. Gardening gives a reason to spend time outdoors since we need sun, exercise and fresh air to be good, physically and mentally;
  12. Contact with the soil also has important health benefits. Getting dirty supports our immune system and many soil compounds can improve our mood and cognitive functioning. Some researchers have gone so far as to call the soil microbiome a “human antidepressant.”
  13. An added bonus: if you can compost your leftover food, you can save money on fertilizers by creating a nutrient cycle from the garden to the kitchen, then to the garden.

In Health!

Chantal

Health Benefits of a Vegetable Garden / Bénéfices sur la santé d’un potager

Faire pousser ce que tu mets dans ton assiette… Une phrase qui m’inspire et m’allume.

Ça fait des années que je souhaitais faire pousser mes légumes et mes fruits. Mais, je n’osais pas me lancer dans l’aventure… j’habite au centre-ville et n’ai que très peu d’espace me disais-je. Je passe presque deux mois (d’été) à l’étranger, je ne peux donc pas m’occuper d’une culture quelconque. Je n’ai pas le pouce vert. Je n’y connais rien. Bref, j’évoquais beaucoup d’excuses.

Vive les amis généreux

Un ami possède un grand jardin et il m’a gentiment offert un espace pour que je puisse y faire un potager. Avec tout le temps que le confinement m’imposait en plus de l’interdiction de voyager, je ne pouvais refuser cette opportunité. Je me suis donc lancé dans cette belle aventure.

Que du plaisir et du bonheur

J’ai demandé conseil à une amie qui a un magnifique jardin et un grand potager. En plus de ces conseils, ses références en matière de potager, elle m’a donné des plants de légumes, d’aromates et de fleurs à planter dans mon petit espace!

J’ai lu sur l’arrangement d’un potager, la permaculture et tout ce dont j’avais besoin de savoir pour réussir dans cette nouvelle aventure. J’apprends et poursuit mon apprentissage en théorie et en pratique. Je n’en suis évidemment qu’à mes balbutiements.

Dès que les pépinières ont ouverts leurs portes, j’ai acheté des plants, du terreau, du caca de cheval et des copeaux de coco pour pailler. Voilà qu’avec l’aide des enfants, nous organisons l’espace et plantons tout ça. Excitation garantie!

La différence entre le savoir et la pratique

Je connaissais déjà, malgré toutes les excuses que j’évoquais, tous les bienfaits et les avantages d’avoir son potager et de faire pousser ses propre légumes (et fruits). Je savais que peut importe la taille du potager, qu’il soit en pleine terre dans un jardin ou qu’il soit en pot sur un balcon ou le rebord d’une fenêtre, cultiver des légumes et des aromates procurent des avantages pour la santé et pour l’environnement.

Maintenant que je mets en pratique et que je vis cette aventure, je peux te confirmer qu’il y a des avantages et des bienfaits, c’est bien vrai. D’ailleurs, parlons-en!

12 bienfaits de cultiver ou d’avoir son potager

  1. Les gens qui cultivent des légumes ont tendance à en manger plus;
  2. Les personnes qui mangent plus de légumes ont tendance à être en meilleure santé;
  3. Les personnes en bonne santé sont moins susceptibles de tomber gravement malades;
  4. En commençant à cultiver ta propre nourriture, tu commences à exercer un contrôle sur l’approvisionnement alimentaire de ta famille;
  5. Le jardinage est un ensemble de compétences – amusant à apprendre et inestimable une fois que tu as compris. Et je dirais que la capacité de cultiver sa propre nourriture est aussi fondamentale pour la survie et le bien-être que la lecture, l’écriture et l’informatique;
  6. Tes aliments sont sans pesticides ou herbicides. C’est toi qui est en charge de la qualité puisqu’en développant un petit potager ça te permet de retirer les ravageurs à la main. En plus, ta nourriture sera beaucoup plus fraîche avec un profil nutritionnel plus élevé puisqu’elle sera mangé dès qu’elle sera récolté et non plusieurs semaines après;
  7. Ton potager contient naturellement les aliments les plus sains de la planète (fruits, légumes, légumineuses et racines) et ce que tu cultives, tu le mangeras;
  8. Lorsque tu démarres un potager, tu as la possibilité d’acheter des variétés tellement différentes de ce que tu retrouves au supermarché. En plus de la diversité, elles ont meilleur goût et sont beaucoup plus nutritives. Le seul inconvénient est que tu dois les manger dans un jour ou deux après la cueillette, ce que je trouve être plutôt un avantage!;
  9. La science montre clairement que plus tu consommes d’aliments végétaux entiers, non transformés, moins tu risques de développer des maladies cardiovasculaires, une pression artérielle élevée, l’obésité et le diabète de type 2;
  10. Tu peux tranquillement réduire ta facture d’épicerie;
  11. Le jardinage donne une raison de passer du temps à l’extérieur puisque nous avons besoin de soleil, d’exercice et d’air frais pour être bien, physiquement et mentalement;
  12. Le contact avec le sol présente également d’importants avantages pour la santé. Se salir soutient notre système immunitaire et de nombreux composés du sol peuvent améliorer notre humeur et notre fonctionnement cognitif. Certains chercheurs sont allés jusqu’à appeler le microbiome du sol un «antidépresseur humain».
  13. Un bonus : si tu peux composter tes restes de cuisine, tu peux ainsi économiser de l’argent sur les engrais en créant un cycle nutritif du jardin à la cuisine, puis au jardin.

Santé!

Chantal

Caramel and Chocolate Oat Bars / Barres d’avoine au caramel et chocolat

I am quite proud of this recipe! I created it on the go with the inspiration of the moment and frankly, the result is great. I didn’t even have to do several tests.

Children say “too good”! Adults say “I can’t stop eating it”.

Raw, vegan, gluten-free

These bars are made up of whole plant-based foods. They require no cooking and are suitable for vegans and celiacs. In particular, they are composed of gluten-free cereal, nut butter, dried fruit and chocolate.

Lots of qualifiers

Several adjectives qualify these bars. They are at the same time crunchy, soft, unctuous, sticky, sweet with a salty touch. Which makes it a dessert rich in taste … and calories!

Nut puree or butter

In the base, a nut butter is used. You can take the one you love the most or the one you have in your pantry! Whichever you choose, the recipe will be successful!

Caramel

Date caramel is a healthy alternative to classic caramel. When you mix it with a little liquid, it becomes creamy. It is simply decadent!

Good … enough talking! Let’s go to the kitchen!

Caramel and chocolate oat bars

To make these bars, you need …

For the base

  • 250g puree or nut butter of your choice (hazelnuts, almonds or peanuts)
  • 40g honey or maple syrup
  • 5ml vanilla
  • 150g rolled oats

For the caramel

  • 100g dates, pitted
  • 60ml hot water

For the chocolate

  • 200g dark chocolate 70% or more, vegan
  • 50g extra virgin coconut oil, cold pressed
  • 5ml vanilla
  • Fleur de sel

For the base

  1. In a double boiler, lightly melt the nut puree so that it is more easily malleable while adding honey and vanilla. Mix well.
  2. Remove from the heat and add the oats and mix well so that the preparation is even and the flakes well distributed.
  3. Pour into a 28x28cm square mold and flatten and pack well. Reserve.

For the caramel

  1. In a bowl or in a food processor, put the dates and the water then blend until it is smooth and smooth.
  2. Spread on the oat base and start again. Put in the freezer.

For the chocolate

  1. In a double boiler, melt the chocolate with coconut oil and vanilla.
  2. Take the mold with the oat and caramel base from the freezer and pour the chocolate into it. Spread well with a spatula. Return to the freezer for at least 2 hours. After 45 to 60 min, take out the mold and sprinkle with fleur de sel then return to the freezer for at least the remaining hour.
  3. When frozen, remove from the freezer and cut into bars to the size that suits you.
  4. Keeps in the fridge or freezer.

In Health!

Chantal

Je suis assez fière de cette recette! Je l’ai créée sur le pouce avec l’inspiration du moment et franchement, le résultat est top. Je n’ai même pas dû faire plusieurs essais ou tests.

Les enfants disent “trop bon” ! Les adultes disent “impossible de m’arrêter d’en manger”.

Cru, végétalien, sans gluten

Ces barres sont composées d’aliments entiers à bases de plantes. Elles nécessitent aucune cuisson et conviennent aux végétaliens et aux cœliaques. En particulier, elles sont composées de céréale sans gluten, de purée d’oléagineux, de fruit séché et de chocolat.

Beaucoup de qualificatifs

Plusieurs adjectifs qualifient ces barres. Elles sont à la fois croquantes, moelleuses, onctueuses, collantes, sucrées avec une touche salée. Ce qui en fait un dessert riche en goût… et en calories!

Purée ou beurre de noix

Dans la base, un beurre d’oléagineux est utilisé. Tu peux prendre la purée que tu affectionne le plus ou celle que tu as dans ton garde-manger! Peut importe laquelle tu choisis, la recette sera réussie!

Caramel

Le caramel de dattes est une alternative santé au caramel classique. Lorsque tu la mélange avec un peu de liquide, elle devient onctueuse. C’est tout simplement décadent!

Bon… assez parler! Vite à la cuisine!

Barres d’avoine au caramel et chocolat

Pour faire ces barres, tu as besoin de…

Pour la base

  • 250g purée ou beurre de noix au choix (noisettes, amandes ou cacahuètes)
  • 40g miel ou sirop d’érable
  • 5ml vanille
  • 150g flocons d’avoine

Pour le caramel

  • 100g dattes, dénoyautées
  • 60ml eau chaude

Pour le chocolat

  • 200g chocolat noir 70% ou +, vegan
  • 50g huile de coco extra vierge, pressée à froid
  • 5ml vanille
  • Fleur de sel

Pour la base

  1. Dans un bain-marie, faire fondre légèrement la purée de noix pour qu’elle soit plus facilement malléable tout en y ajoutant le miel et la vanille. Bien mélanger.
  2. Hors du feu, ajouter les flocons d’avoine et bien mélanger pour que la préparation soit bien homogène et les flocons bien répartis.
  3. Verser dans un moule carré 28x28cm et bien aplatir et tasser. Réserver.

Pour le caramel

  1. Dans un bol ou au robot mélangeur, mettre les dattes et l’eau puis mixer jusqu’à ce que ce soit bien lisse et onctueux.
  2. Étendre sur la base à l’avoine et bien repartir. Mettre au congélateur.

Pour le chocolat

  1. Dans un bain-marie, faire fondre le chocolat avec l’huile de coco et la vanille.
  2. Sortir le moule avec la base d’avoine et caramel du congélateur puis y verser le chocolat. Bien étendre à l’aide d’une spatule. Remettre au congélateur au moins 2h. Au bout de 45 à 60 min, sortir le moule et parsemer de fleur de sel puis remettre au congélateur pour minimum l’heure restante.
  3. Lorsque bien figé, sortir du congélateur et couper en barres à la taille qui te convient.
  4. Se conserve au réfrigérateur ou au congélateur.

Santé!

Chantal