2020 Christmas Series: Recap / Série Noël 2020 : Récapitulatif

The 2020 Christmas Series comes to an end. I’ve been talking to you about zero waste for a few weeks during this period and suggesting a Christmas menu with the recipes. I hope they helped you and especially, hope you liked them.

I also hope that your Christmas went well and that you enjoyed it! Even though we weren’t with the extended family, I really enjoyed the company of my family. This very special time created in me a grateful state of mind. I am grateful for all the wealth that I am fortunate enough to have. Health, a healthy and flourishing family, a comfortable home, material goods … so much wealth!

It’s the small gestures and the simple things that make me enjoy life. And you?

Here is a recap of the articles of the 2020 Christmas Series

2020 Christmas Series: Ecological and Economic Advent Calendar

2020 Christmas Series: Festive Quinoa Power Salad, Sumac Vinaigrette

2020 Christmas Series: 3Ps Velvety Soup

2020 Christmas Series: Eatable Christmas Tree Ornaments

2020 Christmas Series : No-Meat Loaf with Cranberry Sauce


Voilà que la Série Noël 2020 tire à sa fin. Cela fait quelques semaines que je te parle de zéro déchet en cette période et que je te suggère un menu pour le réveillon avec les recettes. J’espère qu’ils t’ont aidés et surtout, t’ont plu.

J’espère aussi que ton réveillon s’est bien passé et que tu l’as bien apprécié! Même si nous n’étions pas avec la famille élargie, j’ai beaucoup apprécié et profité de la compagnie de ma petite famille. Cette période bien particulière a créé en moi un état d’esprit reconnaissant. Je suis reconnaissante pour toute la richesse que j’ai le bonheur d’avoir. La santé, une famille en santé et épanouie, une maison confortable, des biens matériels… que de richesses!

Ce sont les petits gestes et les choses simples qui font que j’apprécie la vie. Et toi?

Voici un récapitulatif des articles de la Série Noël 2020

Série Noël 2020 : Calendrier de l’avent écologique et économique

Série Noël 2020 : Salade festive au quinoa, vinaigrette au sumac

Série Noël 2020 : Potage aux 3P

Série Noël 2020 : Ornements mangeables pour sapin de Noël

Série Noël 2020 : Pain sans-viande et sa sauce aux canneberges

2020 Christmas Series : No-Meat Loaf with Cranberry Sauce / Série Noël 2020 : Pain sans-viande et sa sauce aux canneberges

After the salad and the soup, let’s continue the Christmas menu with it’s center piece or main course.

Plant Based

Every year I offer you a vegetarian or vegan dish and this year is no different. My reflection on the composition of this dish was about its appearance and consistency. I wanted to make a trompe l’oeil and that this piece of resistance has the appearance of a traditional dish made of a piece of meat, its sauce and its sides.

I think I succeeded, what do you think?

Clean Protein

No-meat loaf with lentils, nuts and crnberries.

A meat loaf, without meat. Here is an idea which fulfilled my ambitions of trompe l’oeil! My choice of ingredients makes this “meatless” loaf, a hearty piece full of protein. Precisely, its consistency is reminiscent of meat … in short, in all its aspects my goal has been reached!

Lentils, nuts, oats are noble ingredients that provide many nutrients and proteins. What more could you ask for!

Sides or accompaniments

Lentils, nuts and cranberries loaf with it’s cranberry sauce

Nothing more traditional and festive than a cranberry sauce to accompany this dish. Made with fresh or frozen cranberries, this sauce, which can also be called a compote, is very easy to make and is very tasty. It goes well with this meatless loaf but also with grilled meats, poultry, cheeses and vegan cheeses.

I also added a simple kale cabbage salad so as not to weigh down the whole dish too much and add a bit of crunchy freshness. The idea is to accompany and not to steal the show from meatless loaf! You could also serve it with mashed potatoes.

So, without further ado, let’s make this meatless loaf and cranberry sauce.

No-Meat Loaf with it’s Cranberry Sauce

For a 4 people loaf, you need …

  • 125ml green or brown lentils
  • 500g mushrooms (wild, cremini, brown), finely chopped
  • 3 cloves of garlic, pressed
  • 5ml rosemary fresh, finely chopped
  • 5ml dried thyme
  • 5ml Dried oregano
  • Salt, pepper
  • 250ml walnuts, chopped
  • 80ml dried cranberries
  • 125ml oatmeal, lightly pulverized to obtain a coarse flour
  • 2 flax eggs or 30ml ground flax seeds + 45ml water

  1. In a saucepan with 560ml of water, bring to a boil then add the lentils. Reduce the heat and cook uncovered until the lentils have absorbed most of the water. With a potato masher, coarsely mash the lentils. Reserve.
  2. In an oiled pan, brown the mushrooms. When they have rejected all their vegetation water and are well cooked, add the garlic, fresh rosemary, thyme and oregano as well as salt and pepper. Adjust the seasoning if necessary.
  3. In the pot of cooked lentils, add the spiced mushrooms along with the walnuts, dried cranberries, coarse oatmeal flour and the flax-water mixture. Mix well. The preparation should be a little damp. If it is too much, add oatmeal. If it is too little, add water. It has to be malleable.
  4. In a dish or on a baking sheet, shape the loaf. Coat with olive oil with a brush then bake in a preheated oven at 180C for 40 to 60 minutes. Just before the end of cooking and service, grill it a little to give it a nice color and a slightly crunchy crust.
  5. Serve directly in the baking dish or transfer to a serving plate surrounded by Kale pre-massaged with salt and olive oil. Serve with cranberry sauce.

Cranberry sauce or compote

  • 1 sachet or 500ml of fresh (or frozen) cranberries
  • 1 or 2 pears, peeled and cut into pieces
  • 125ml maple syrup
  • Pinch of salt

  1. In a saucepan, slowly simmer the cranberries and pear pieces with the syrup until the cranberries burst. Coarsely crush using a potato masher. Let cool.
  2. Place in an airtight container and refrigerate.

In Health!

Chantal

Après la salade et le potage, poursuivons le menu de Noël avec la pièce centrale ou le plat principal.

Végétal

Chaque année de je vous propose un plat végétarien ou végétalien et cette année n’est pas différente. Ma réflexion sur la composition de ce plat portait sur son apparence et sa consistance. Je souhaitais faire un trompe l’œil et que cette pièce de résistance ait l’apparence d’un plat traditionnel fait d’une pièce de viande, sa sauce et ses accompagnements.

Je pense avoir réussi, qu’en penses-tu?

Protéines végétales

Pain de “sans” viande aux lentilles, noix et canneberges

Un pain de viande, sans viande. Voilà une idée qui comblait mes ambitions de trompe l’œil ! Mon choix d’ingrédients fait de ce pain de “sans” viande, une pièce protéique consistante. Justement, sa consistance fait penser à de la viande… bref, sous tous ses aspects mon objectif est atteint!

Les lentilles, les noix, l’avoine sont des ingrédients nobles qui apportent nombres d’éléments nutritifs et protéiques. Quoi demander de plus!

Accompagnements

Pain de lentilles, noix et canneberges et sa sauce aux canneberges

Rien de plus traditionnel et festif qu’une sauce aux canneberges (ou airelles) pour accompagner ce plat. Fait avec des canneberges fraîches ou congelées, cette sauce, que l’on peut aussi qualifier de compote, est très simple à faire et est très goûteuse. Elle se marie bien avec ce pain sans-viande mais aussi avec des viandes grillées, des volailles, des fromages et des fauxmages.

J’ai aussi ajouté une simple salade de chou Kale ou chou frisé pour ne pas trop alourdir l’ensemble du plat et ajouter un peu de fraîcheur croquante. L’idée est d’accompagner et non pas de voler la vedette au pain sans-viande! Tu pourrais aussi servir le tout avec de la purée de pomme de terre.

Alors, sans plus tarder, préparons ce pain sans-viande et sa sauce aux canneberges.

Pain sans-viande et sa sauce aux canneberges

Pour un pain de 4 personnes, tu as besoin de…

  • 125ml lentilles vertes ou brunes
  • 500g champignons (des bois, cremini, bruns), hachés finement
  • 3 gousses d’ail, pressées
  • 5ml romarin frais, finement ciselé
  • 5ml thym séché
  • 5ml Origan séché
  • Sel, poivre
  • 250ml noix de Grenoble (cerneaux), hachés
  • 80ml de canneberges séchées
  • 125ml flocons d’avoine, grossièrement pulvérisé pour obtenir une farine avec morceaux
  • 30ml graines de lin moulues + 45ml d’eau

  1. Dans une casserole avec 560ml d’eau, porter à ébullition puis ajouter les lentilles. Réduire le feu puis cuire à découvert jusqu’à ce que les lentilles aient presque tout absorbé l’eau. Avec un presse purée, écraser grossièrement les lentilles. Réserver.
  2. Dans une poêle avec un peu d’huile, faire revenir les champignons. Lorsqu’ils auront rejeté toute leur eau de végétation et qu’ils seront bien cuit, ajouter l’ail, le romarin, le thym et l’origan ainsi que le sel et du poivre. Rectifier l’assaisonnement au besoin.
  3. Dans la casserole des lentilles cuites, ajouter les champignons épicés ainsi que les noix, les canneberges séchées, la farine grossière d’avoine et le mélange de lin-eau. Bien mélanger.
  4. La préparation doit être un peu humide. Si elle l’est trop, ajouter de la farine d’avoine. Si elle l’est trop peu, ajouter un peu d’eau. Il faut qu’elle soit malléable.
  5. Dans un plat ou sur une plaque qui va au four, y modeler le pain. Enduire d’huile d’olive avec un pinceau puis enfourner dans un four préchauffé à 180C pendant 40 à 60 min.
  6. Juste avant la fin de cuisson et de servir faire un petit coup de grill pour lui donner une jolie couleur et une croûte un peu croquante.
  7. Servir directement dans le plat de cuisson ou transférer sur une assiette de service entouré de chou Kale pré-massé au sel et à l’huile d’olive. Accompagner de sauce aux canneberges.

Sauce ou compote aux canneberges

  • 1 sachet ou 500ml de canneberges fraîches (ou surgelées)
  • 1 ou 2 poires, pelées et coupées en morceaux
  • 125ml sirop d’érable
  • Pincée de sel

  1. Dans une casserole, faire tranquillement mijoter les canneberges et les morceaux de poire avec le sirop jusqu’à ce que les canneberges éclatent. Écraser grossièrement à l’aide d’un presse-purée. Laisser refroidir.
  2. Mettre dans un contenant hermétique et réfrigérer.

Santé!

Chantal

2020 Christmas Series: Eatable Christmas Tree Ornaments / Ornements mangeables pour sapin de Noël

Edible, zero waste and inexpensive.

Every year I make Christmas decorations myself. In the house, outside, the tree, etc. Usually, I reuse decorations from past years. Sometimes I redo new ones, especially when my decorations were made with perishable food!

This year, I wanted to change the ornaments on my Christmas tree with the aim of producing no waste and spending as little as possible.

Zero waste

In fact, the purchase of Christmas tree decorations and ornaments is expensive and very often overpack. How then to renew the look of my tree while respecting my zero waste objective?

Several ideas come to mind … For example, making typical shapes (⭐️🍭🎄⛄️❄️) with scraps of fabric or by knitting or crocheting them. Or, what speaks to me even more … making them with food or baking ingredients. The advantage of the latter is that you can eat them!

Edible Decorations or Ornaments

Dehydrated orange slices are a very pretty fragrant classic. Unfortunately, I don’t have a dehydrator and doing this oven process consumes too much energy and defeats my economic and ecological goals.

On the other hand, cookies require normal cooking and inexpensive ingredients. It’s decided! I put sugar cookies in my tree! I’m going to do a lot so that those who go to the tree stay there! If not, they will all be eaten before D-Day arrives!

Don’t worry, I give you the recipe below! (You’re welcome! 😉) Ideally, you will have to provide yourself with cutters unless you have artistic talents and you can make shapes worthy of the name with a simple knife. This is absolutely not my case … luckily, I have small cookie cutters, some of which are suitable for the holidays.

Without further ado, here’s how to make your edible decorations.

Sugar Cookies as Christmas Tree Ornaments

For about 50 cookies you will need …

  • 650ml flour
  • 5ml baking powder
  • 3ml salt
  • 225g butter
  • 250ml sugar
  • 1 egg
  • 5ml vanilla
  • Sugar or icing or beads to decorate (optional)
  • Rope, string, ribbon or wool

Sugar Cookies with yarn to hang on the Christmas tree
  1. In a bowl, put the flour, baking powder and salt. Reserve.
  2. In another bowl, cream the butter and sugar. Add the egg and vanilla. Mix well.
  3. In two or three batches, add the dry ingredients to mix well.
  4. Form two discs and refrigerate 30 to 60 min.
  5. On a floured flat surface or between two baking paper, roll out the dough until it is 5 to 8 mm thick. Take the cookie cutter and cut out as many shapes as possible and place them on a baking sheet already lined with a silicone pat or baking paper.
  6. Using a straw, make a hole at the top of your shape. Bake the cut shapes for 12 minutes in a preheated oven at 180C. In the meantime, reform a ball then a disc with the scraps / rejects. Redo shape cutouts as many times as you have cookie dough.
  7. Take out of the oven and let cool down. If you wish, decorate your cookies with icing sugar and pearls.
  8. Measure strings between 16 and 20cm then cut as many times as there are ornaments. Pass through the hole and tie a small knot.

There you go, your homemade edible ornaments are ready to hang from the tree!

In health,

Chantal

Eatable Christmas Ornaments Decorations de Noël mangeable

Mangeables, zéro déchet et à un coût minimum.

Chaque année je fais des décorations de Noël moi-même. Dans la maison, à l’extérieur, le sapin, etc. Généralement, je réutilise les décorations des années passées. Parfois j’en refais de nouvelles et ce, surtout dans le cas où mes deco ont été faites avec des denrées périssables!

Cette année, j’avais envie de changer les ornements de mon sapin de Noël avec le souci de ne produire aucun déchet et de dépenser le moins possible.

Zéro déchet

En effet, l’achat de décorations et d’ornements d’arbre de Noël coûtent cher et sont très souvent suremballer. Comment faire alors pour renouveler le look de mon sapin en respectant mon objectif zéro déchet?

Plusieurs idées me viennent en tête… Par exemple, faire les formes typiques (⭐️🍭🎄⛄️❄️) avec des chutes de tissus ou en les tricotant ou les crochetant. Ou bien, ce qui me parle encore plus… les faire avec de la nourriture ou des ingrédients à pâtisserie. L’avantage de ces dernier est qu’on peut les manger!

Décorations ou ornements mangeables

Les tranches d’oranges déshydratées sont un classique odorant très joli. Malheureusement, je n’ai pas de déshydrateur et faire ce processus au four consomme trop d’énergie et va à l’encontre de mes objectifs économiques et écologiques.

Par contre, des biscuits demandent une cuisson normale et des ingrédients peu coûteux. C’est décidé! Je mets des biscuits au sucre dans mon sapin! Je vais en faire beaucoup pour que ceux qui vont dans le sapin y restent! Si non, ils seront tous mangé avant que le jour J arrive!

T’inquiète, je te donne la recette plus bas! (de rien!😉) Idéalement, tu devras te munir d’emportes pièces à moins que tu aies des talents d’artiste et que tu arrives à faire des formes dignes de ce nom avec un simple couteau. Ce n’est absolument pas mon cas… heureusement, j’ai des petits emportes pièces dont certains conviennent aux temps des fêtes.

Sans plus tarder, voici comment faire tes décorations mangeables.

Biscuits au sucre comme ornement de sapin de Noël

Pour environ 50 biscuits, tu as besoin de…

  • 650ml farine
  • 5ml poudre à lever
  • 3ml sel
  • 225g beurre
  • 250ml sucre
  • 1 oeuf
  • 5ml vanille
  • Sucre ou glaçage ou perles pour décorer (optionnel)
  • Corde, ficelle, ruban ou laine

Biscuits au sucre avec ficelle pour pendre dans le sapin de Noël
  1. Dans un bol, mettre la farine, la poudre à lever et le sel. Réserver.
  2. Dans un autre bol, crémer le beurre et le sucre. Ajouter l’œuf et la vanille. Bien mélanger. En deux ou trois fois, ajouter les ingrédients secs afin de bien mélanger.
  3. Former deux disques et réfrigérer 30 à 60 min.
  4. Sur une surface plane enfarinée ou entre deux papiers sulfurisé, étendre au rouleau la pâte jusqu’à ce qu’elle ait de 5 à 8 mm d’épaisseur. Prendre l’emporte pièce et découper autant de formes que possible et déposer celles-ci sur une plaque à cuisson pour le four prémuni d’un film en silicone ou un papier cuisson.
  5. À l’aide d’une paille, faites un trou au haut de votre forme. Enfourner les formes découpées 12 minutes dans un four préchauffer à 180C. En attendant, reformer une boule puis un disque avec les retailles/rejets. Refaire des découpes de formes autant de fois que vous avez de pâte à biscuit.
  6. Retirer du four et laisser refroidir. Si vous le souhaitez, décorer vos biscuits avec du sucre glace et des perles.
  7. Mesurer la ficelle entre 16 et 20cm puis couper et ce, autant de fois que d’ornements.
  8. Passer dans le trou et faire un petit noeud.

Voilà, tes ornements mangeables fait maison sont prêts à être pendus à l’arbre!

Santé!

Chantal

2020 Christmas Series: 3Ps Velvety Soup / Potage aux 3P

Parsnip, Potatoes & Pears

To continue with my 2020 Christmas menu, I’m suggesting a soup that is in fact a classic, simple creamy and velvety soup that combines sweet and savory wonderfully!

Seasonal

I also continue with the objective of using seasonal products which are basically fresher and cheaper. Many tubers or root vegetables, cucurbits or squash and winter fruits are available in abundance in our markets. I am thinking of Jerusalem artichokes, parsnips, carrots, potatoes, sweet potatoes, turnips, kohlrabi, beets, radishes. Also with various squash, pears and quince.

Sweetness guaranteed

I wanted a mild and slightly sweet soup. Here I am making you my version of a classic where parsnip is associated with pear. These two ingredients are very very often combined together and if you search the internet, you will find as many recipes as there are cooks!

3Ps Velvety Soup

To make 1.5L of soup, you need …

    Parsnip, potatoes and pears velvety soup
  • 1 leek white part only (150g), cut into slices
  • 1 pinch of dried thyme
  • 1 bay leaf
  • 2 parsnips (370g), cut into thick slices
  • 2 apple ground (260g), peeled and diced
  • 2 pears (320g), peeled and diced
  • 1L chicken or vegetable stock

  1. In a lightly oiled saucepan, brown the leek slices with a pinch of thyme, salt and bay leaf. When melted and lightly toasted, add the pieces of parsnip and potatoes. Brown for 5 min.
  2. Add the broth and bring to a boil. Reduce and simmer until the vegetables are cooked, about 30 min.
  3. Add the pear pieces and cook for another 10 min.
  4. Remove the bay leaf. Using the immersive blender, reduce the soup to a soup, making sure it is smooth. If you are using a blender, wait until the soup has cooled and then blend it until you get a smooth soup.

In Health,

Chantal

Parsnip, potato and pear velvety soup / Potage velouté aux panais, patates et poires

Panais, patates, poires & poireaux

Pour poursuivre avec mon menu de Noël 2020, je vous propose un potage qui est en fait un velouté classique, simple et onctueux qui allie le sucré et le salé à merveille!

De saison

Je poursuis aussi avec l’objectif d’utiliser des produits de saison qui sont à la base plus frais et moins chers. Beaucoup de tubercules ou légumes racines, des cucurbitacées ou courges et des fruits d’hiver sont disponibles en abondance dans nos marchés. Je pense aux topinambours, aux panais, aux carottes, aux pommes de terre, aux patates douces, aux navets, aux chou-rave, aux betteraves, aux radis. Aussi aux diverses courges, aux poires et aux coing.

Douceur garantie

J’avais envie d’un potage doux et un peu sucré. Voilà que je vous propose ma version d’un classique où le panais est associé à la poire. Ces deux ingrédients sont très très souvent alliés ensemble et si tu cherches sur internet, tu trouveras autant de recettes qu’il y a de cuisiner et de cuisinière!

Potage aux 3P

Pour faire 1,5L de potage, tu as besoin de…

    Potage velouté aux panais, patates et poires
  • 1 blanc de poireau (150g), coupé en rondelles
  • 1 pincée de thym séchée
  • 1 feuille de laurier
  • 2 panais (370g), couper en rondelles
  • 2 pomme de terre (260g), pelées et coupées en dés
  • 2 poires (320g), pelées et coupées en dés
  • 1L bouillon poulet ou légumes

  1. Dans une casserole légèrement huilée, faire revenir les rondelles de poireaux avec une pincée de thym, de sel et la feuille de laurier. Lorsque fondu et légèrement grillés, ajouter les morceaux de panais et de patates. Faire revenir 5 min.
  2. Ajouter le bouillon et porter à ébullition. Réduire et laisser mijoter jusqu’à ce que les légumes soient cuits, soit environ 30 min.
  3. Ajouter les morceaux de poires et laisser cuire encore 10 min.
  4. Retirer la feuille de laurier. À l’aide du mixeur immersif, réduire la soupe en potage en t’assurant que ce soit bien lisse. Si tu utilise un blender, attend que la soupe ait refroidit puis mixe-la jusqu’à obtenir un potage lisse.

Santé!

Chantal

2020 Christmas Series: Festive Quinoa Power Salad, Sumac Vinaigrette / Série Noël 2020 : Salade festive au quinoa, vinaigrette au sumac

Starting Holiday Season preparations, choosing a menu is essential. I personally like to have a salad, a soup, a main course with sides. Obviously to these essentials are added a cocktail or an aperitif with or without alcohol, appetizers and a dessert.

This year, I will first present my essentials and if time permits, the aperitifs and desserts.

Starters

There is nothing like a good salad to start a meal. This recipe is a dish in itself since it is very rich in protein. If you are making a full menu, I recommend serving small portions. If not, you can eat it as a main course. It is very nourishing. It is also suitable to accompany the main piece of your menu.

Seasonal ingredients

This salad has all the seasonal festive ingredients. That is, tangerine, walnuts (kernels) and pomegranate seeds. Add to that the super kale, the freshness of mint, the crunchy quinoa, the sweetness of chickpeas and all of it spiced up.

Ready to start the 2020 Christmas Series menu?

Festive Quinoa Power Salad, Sumac Vinaigrette

For 2 to 8 people, you need …

  • 80ml white quinoa
  • 80ml red quinoa
  • 250ml Kale, finely chopped
  • 125ml fresh mint, finely chopped
  • 125ml chickpeas, cooked and drained
  • 60ml walnuts, crushed
  • 3-4 mandarins or tangerines
  • 60ml pomegranate seeds
  • 5ml sumac

Sumac vinaigrette

  • 45ml extra virgin olive oil
  • 15ml maple syrup or honey
  • Juice of a tangerine
  • 1 clove of garlic, pressed
  • 5ml sumac
  • 5ml salt

  1. Cook both quinoa together according to the manufacturer’s instructions. Let cool completely.
  2. Prepare the vinaigrette: in a bowl, put all the ingredients and mix well. Reserve.
  3. Peel and slice the mandarins.
  4. Assemble the salad: in a large salad bowl, put the quinoa, cabbage, mint, chickpeas, walnuts, mandarin slices and pomegranate seeds. Add the vinaigrette and mix well. Sprinkle the last 5ml of sumac on top before serving.
  5. It will keep for a few days in the refrigerator.

In Health!

Chantal

Pour débuter les préparatifs du temps des fêtes, un choix de menu s’impose. J’aime avoir au menu une salade, une soupe, un plat principal et des accompagnements. Évidemment à ces incontournables s’ajoutent un cocktail ou un apéro avec ou sans alcool, des bouchées pour l’apéro et un dessert.

Cette année, je vous présenterai d’abord mes incontournables et si le temps me le permet, les apéritifs et desserts.

Entrée

Rien de tel qu’une bonne salade pour commencer le repas. Cette recette est un plat en soi puisqu’elle est très riche en protéines. Si vous faites un menu complet, je vous conseille d’en servir des petites portions. Si non, vous pouvez la manger comme plat. Elle est très nourrissante. Elle convient aussi pour accompagner la pièce centrale de votre menu.

Ingrédients de saison

Celle-ci a tous les ingrédients festifs de la saison. C’est-à-dire, la mandarine, les noix de Grenoble (cerneaux) et les grains de grenade. Ajoute à cela le super chou frisé Kale, la fraîcheur de la menthe, le craquant quinoa, la douceur des pois chiches et je rehausse tout ça d’épices.

Prêt.e. à débuter le menu de la Série Noël 2020?

Salade festive aux deux quinoa, vinaigrette au sumac

Pour 2 à 8 personnes, tu as besoin de…

  • 80ml quinoa blanc
  • 80ml quinoa rouge
  • 250ml Kale, finement haché
  • 125ml menthe fraîche, finement haché
  • 125ml pois chiche, cuit et égouttés
  • 60ml noix Grenoble ou cerneaux de noix, concassées
  • 3-4 mandarines ou tangerines
  • 60ml grains de grenades
  • 5ml sumac

Vinaigrette au sumac

  • 45ml huile d’olive extra vierge
  • 15ml sirop d’érable ou miel
  • Jus d’une mandarine
  • 1 gousse d’ail pressée
  • 5ml sumac
  • 5ml sel

  1. Cuire les quinoa ensemble selon les indications du fabricant. Laisser refroidir complètement.
  2. Préparer la vinaigrette : dans un bol, mettre tous les ingrédients et bien mélanger. Réserver.
  3. Peler et trancher les mandarines.
  4. Assembler la salade : dans un grand saladier, mettre les quinoa, le chou, la menthe, les pois chiches, les noix, les tranches de mandarines et les grains de grenades. Ajouter la vinaigrette et bien mélanger. Saupoudrer le dernier 5ml de sumac sur le dessus avant de servir.
  5. Elle se conserve quelques jours au réfrigérateur.

Santé!

Chantal

2020 Christmas Series: Ecological and Economic Advent Calendar / Série Noël 2020 : Calendrier de l’avent écologique et économique

Are we already talking about Christmas? Yes, since it is a period that requires preparation and organization in advance. This year, with COVID19, it will be different.

With children, I have the task of making this time as festive as the other years. I will have to compensate for the shortcomings and the differences. The decorations, the Advent calendars, the songs, the smells … I want to create a holiday season for them that is all the same festive and if possible, unforgettable. In the correct meaning of the term. I also set myself the goal of spending this holiday season without producing too much waste.

Recycling, Zero Waste and DIY

I start by preparing an advent calendar with recycled stuff. Indeed, you do not need to buy anything (practical in times of confinement!) to make a calendar worthy of the name! Yes, you will use what you have at home. Some ideas with which you can make some; cardboard of toilet paper rolls, envelopes, cardboard boxes, paper, egg carton … in short, nothing complicated but above all, something that will allow you to insert little notes, coupons and small items.

I had kept the boxes of old LEGO and Playmobile calendars that I will use this year to put my little surprises into. To customize these boxes, I used a sufficiently large paper on which I drew and painted typical Christmas symbols. I separated according to the size of the boxes of my boxe, add the numbers then pre-cut the “doors” to open easily. I added my surprises and then glued the set. Here!

If you are using toilet paper rolls, you can arrange them in the shape of a tree, glue them together, fill them and then seal them with numbered paper. If you are using envelopes, it is a matter of numbering them, filling them, sealing them and then hanging them on a pretty thread / ribbon. If you only have white paper, you take two of them and on each you separate by drawing 24 boxes. On the sheet below, you write the surprises in each box. On the top sheet, you write down the numbers and you pre-cut each box slightly. You glue the edges of the papers together and voila. Do not hesitate to add pretty designs, color to make it “festive”.

What to put in these boxes? Warning! We said, buy nothing!

Calendar Content

Buy Nothing calendar therefore means that the content comes from your imagination, your pantry and any other free sources to which you have access.

Here are some ideas for content …

  1. Small cookies
  2. Small chocolates
  3. Sweets / confectionery
  4. Herbal infusion made with herbs and flowers that you already have
  5. Vouchers for
  • A hug
  • A game with mum / dad
  • Time with mum / dad
  • More screen time (ex. 1 hour)
  • More video game time (ex. 1 hour)
  • Additional reading time
  • Posting bedtime by x minutes
  • Choosing your favorite meal
  • Choosing your favorite dessert
  • Chore break for today
  • Helping someone (or an association)
  • Etcétéra!
  • … And these can come back more than once!

    I hope this gives you enough ideas to make your own calendar and also to start this holiday season by creating no waste and spending less money!

    Let this Christmas series begin!

    Chantal

    Ps. Don’t hesitate to photograph your work and show it to me! It would really please me.

    On parle déjà de Noël? Oui puisque c’est une période qui demande de la préparation et de l’organisation à l’avance. Cette année, avec le COVID19, ce sera différent.

    Avec des enfants, j’ai la tâche de rendre ce temps aussi festif que les autres années. Je devrai compenser et palier aux manques et aux différences. Les décors, les calendriers de l’Avent, les chansons, les odeurs… je veux leur créer un temps des fêtes tout de même festifs et si possible, inoubliable. Dans le bon sens du terme. Je me donne aussi l’objectif de passer ce temps des fêtes sans trop produire de déchet.

    Récupération, zéro déchet et DIY

    Je commence par préparer un calendrier de l’avent avec de la récupération. En effet, tu n’as pas besoin d’acheter quoi que ce soit (pratique en temps de confinement!) pour fabriquer un calendrier digne de ce nom! Oui, tu utiliseras ce que tu as à la maison. Quelques idées avec lesquelles tu peux en fabriquer; carton de rouleaux de papier de toilette, enveloppes, cartons, papier, carton d’œufs… bref, rien de compliqué mais surtout, quelque chose qui te permettra d’insérer des petits mots, des bons et des petits items.

    J’avais conservé les cartons d’anciens calendriers LEGO et Playmobile que je vais utiliser cette année pour y mettre mes petites surprises. Pour customizées ces cartons, j’ai utilisé un papier suffisamment grand puis j’ai dessiné et peint des images typiques de Noël. J’ai séparé selon la taille des cases de mes cartons, ajouter les chiffres puis pré couper les “portes” à ouvrir. J’ai ajouté mes surprises et puis collé l’ensemble. Voilà!

    Si tu utilises des cartons de rouleaux de papier de toilette, tu peux les arranger en forme de sapin, les coller ensemble, les remplir puis refermer avec un papier numéroté. Si tu utilises des enveloppes, il s’agit de les numéroter, de les remplir, de les cacheter puis de les accrocher à un jolie fil/ruban. Si tu n’as que des feuilles blanches, tu en prends deux que tu sépares en traçant 24 cases. Sur la feuille du dessous, tu y inscris les surprises dans chaque case. Sur la feuille du dessus, tu y inscris les numéros et tu pré coupe légèrement chaque case. Tu colles les bords des feuilles ensemble et voilà. N’hésite pas d’ajouter de jolies dessins, de la couleur pour le rendre “festif”.

    Quoi mettre dans ces cases? Attention! On a dit, rien acheter!

    Le contenu du calendrier

    Rien acheter veut donc dire que le contenu provient de ton imagination, de ton garde-manger et toutes autres sources gratuites auxquelles tu as accès.

    Voici des idées de contenus…

    1. Des petits biscuits/cookies
    2. Des petits chocolats
    3. Des bonbons/confiseries
    4. Des tisanes maison (mélange d’herbes et fleures que tu as déjà)
    5. Des bons pour
    • Un câlin
    • Un jeu avec papa/maman
    • Du temps avec papa/maman
    • Du temps (ex. 1h) d’écran supplémentaire
    • Du temps (ex. 1h) de jeux vidéo supplémentaire
    • Du temps de lecture supplémentaire
    • Repousser l’heure du coucher de x minutes
    • Le choix de ton repas favoris
    • Le choix de ton dessert favoris
    • Un congé de tâches (ménagère ou autre)
    • Aider quelqu’un (ou une association)
  • Etcétéra!
  • … Et ceux-ci peuvent revenir plus d’une fois!

    J’espère que cela te donne suffisamment d’idées pour fabriquer ton propre calendrier et de toi aussi commencer ce temps des fêtes en ne créant aucun déchet et en ne dépensant pas d’argent!

    Que cette série de Noël commence!

    Chantal

    Ps. N’hésite pas à photographier ton œuvre et de me la montrer! Ça me ferait vraiment plaisir.

    2019 Christmas Series : Recap / Série Noël 2019 : Récapitulation

    Now the Christmas Series 2019 is coming to an end. I’ve been talking to you about this period for a few weeks now and suggesting recipes to you. I hope they helped you and above all, pleased you.

    I also hope that your Christmas Eve went well and that you had a lot of fun! What did you prefer? What was your best moment?

    To make it easier for you to find and go back to the different articles, here is a summary of all the recipes and tips …

    Tips, mindset, organization, zero waste

    Cocktail: Tepache Cocktail or mocktail

    Soup: Smokey and spicy

    Salad: Cruciferus and its citrus vinaigrette

    Main dish: Stuffed Patidou squash with Freekeh, Wild mushrooms and cranberries

    Dessert: Vanilla-chocolate log, caramelized tangerines

    Zero waste homemade gifts


    Voilà que la Série Noël 2019 tire à sa fin. Cela fait déjà quelques semaines que je te parle de cette période et que je te suggère des recettes. J’espère que celles-ci ton aidées et surtout, ton plues.

    J’espère aussi que ton réveillon s’est bien passé et que tu t’es bien amusé! Qu’as-tu préféré? Quel a été ton meilleur moment?

    Pour te faciliter la recherche et le retour aux différents articles, je te fais, ici, une récapitulation de toutes les recettes et astuces…

    Astuces, état d’esprit, organisation, zéro déchet

    Cocktail : Tepache Cocktail ou Mocktail

    Potage : Fumée et épicée

    Salade : Crucifères et sa vinaigrette aux agrumes

    Plat principal : Courge Patidou farcie au Freekeh, Champignons des bois et canneberges

    Dessert : Bûche vanille-chocolat, tangerines caramélisés

    Cadeaux zéro déchet faits maison

    2019 Christmas Series : Stuffed Patidou Squash with Freekeh, Wild Mushrooms and Cranberries / Série Noël 2019: Patidou farcie au freekeh, champignons des bois et canneberges

    Main dish or side dish? For vegetarian, vegan or carnivore? This recipe is suitable in all cases.

    You can even just use the stuffing to stuff the traditional turkey or whatever you would like.

    This stuffing is made with freekeh. As mentioned in the article on Cruciferous Salad with citrus vinaigrette, freekeh is an ancient cereal. A variety of durum wheat nicknamed “green wheat” very good for health.

    If you made this salad, in principle you already have the amount of freekeh necessary for this recipe. It does not matter if it is not the case, you will just have to plan this step!

    Organization, time saving

    Being with your guests, taking care of them, spending time together is much more important than spending all your time in the kitchen. This stuffed Patidou can be made the day before and reheated at the last minute. In the preparation part of the recipe, I give you tips to prepare this recipe in stages, in advance to simply assemble or reheat at the last minute.

    Which squashes to choose?

    There are so many beautiful and good choices of squash that it can seem difficult to choose. For this recipe, the choice is based on whether it will be a side or a main dish, on whether you want to make a large dish to share or if you want to make individual portions.

    In the case of an accompaniment, individual portions are better. In this case, I suggest using small round zucchini since they are a bit less filling than the squash and they will not take up too much space on the plate. But, in small patidou, it is delicious. The size of your squash can also help you choose which one!

    For me, the ideal squashes for this recipe are: patidou, acorn squash, buttercup (not butternut), shiatsu, delicata, kabocha.

    In the case of a main dish in individual portion, I think you can follow the same indications as for an accompaniment and choose medium sized squash. It can be interesting to have different sizes for different appetites!

    In the case of a main dish as a single piece, I then suggest a large buttercup or pumpkin, muscat, Turkish bonnet, etc. You can understand, this one will be bigger! Please note that the appropriate cooking time must be adjusted!

    Stuffed Patidou squash with freekeh, wild mushrooms and cranberries

    for 2 pers.

    • 2 “patidou” squash
    • 150g wild mushroom mix
    • 100g enoki japanese mushroom
    • 1 onion
    • 2 cloves of garlic, crushed
    • Seeds of your Squashes
    • 125ml dried cranberries
    • 250ml cooked freekeh
    • 5ml Sage or thyme or rosemary (or a mix of 3)
    • 30ml tangerine juice (optional) **

    Preparation of squash. This step can be prepared a few days in advance.

    1. Cut the squash hat. Clean and empty, save the seeds. Put the squash side cut on a baking sheet and bake 45 min-1h or until they are cooked. The knife blade pierces easily.
    2. Clean the seeds by removing the squash filaments. Spread them on a baking sheet and coat with olive oil, 4-5 drops of Worcestershire sauce and two pinches of dried mushroom powder. When the squash is cooked, remove from the oven and put the seeds directly in, placing them on Broil to grill them. Watch them so they don’t burn.

    Preparation of the stuffing. This step can be done the day before.

    1. Finely chop the onion.
    2. Clean the mushrooms by removing soil and other debris. Cut the ends that are not nice. Cut the larger mushrooms into pieces. Leave them big enough.
    3. In a skillet over medium heat, brown the onions until they are translucent. Add the wild mushrooms (not the enoki). Add salt and pepper. When these are well cooked and start to brown, add the enoki mushrooms, garlic, cranberries. Sauté another 5 min.
    4. Remove from the heat and add the freekeh*, the spices and, if you use it, the tangerine juice. Mix well. Set aside. If you do not proceed to assembly immediately, refrigerate until use.

    * Cook the freekeh according to the manufacturer’s instructions or as follows: 125ml of freekeh in 250ml of water and a pinch of salt. Bring to a boil, reduce to a minimum and wait 10-15 min until it has swelled and absorbed all the water.

    Assembling. This step can be done the day before. It only needs to be warmed up.

    1. When ready, stuff the squash with the mushroom-cranberry-freekeh mixture.
    2. Bake at 180 C for about 45 minutes depending on whether you bake it already hot (directly after having cooked them) or at least 1h if you bake it cold (after having refrigerated them.).

    ** Keep the tangerine peels for dessert. Recipe to come. To preserve them, eliminate the white part and put the zest in an airtight container in the refrigerator until use.

    Have a great holiday meal!

    Chantal

    Stuffing ingredients/Ingrédients de la farce
    Freekeh, wild mushrooms and cranberry Stuffing / Farce au Freekeh, champignons des bois et canneberges

    Plat principal ou accompagnement? Pour végétarien, végétalien ou carnivore? Cette recette convient dans tous les cas.

    Tu peux même te servir uniquement de la farce pour farcir la traditionnelle dinde ou n’importe quoi d’autre. Cette farce est faite à base de freekeh.

    Comme mentionné dans l’article de la Salade de crucifères à la vinaigrette aux agrumes, le freekeh est une céréale ancienne. Une variété de blé dur surnommé « blé vert » très bon pour la santé.

    Si tu as fait cette salade, en principe tu as déjà la quantité de freekeh nécessaire pour cette recette. Ce n’est pas grave si ce n’est pas le cas, tu devras simplement prévoir cette étape!

    Organisation, économie de temps

    Être avec les invités, s’occuper d’eux, passer du temps ensemble est bien plus important que de passer tout son temps en cuisine. Ce Patidou farcie peut être fait la veille et réchauffer à la dernière minute. Dans la partie préparation de la recette, je te donne des trucs pour préparer cette recette en étapes, en avance pour simplement assembler ou réchauffer à la dernière minute.

    Les courges, lesquelles choisir?

    Il y a tellement de beaux et bons choix de courges qu’il peut paraître difficile de choisir. Pour cette recette, le choix repose sur si ce sera un accompagnement ou un plat, sur si tu veux faire un grand plat à partager ou si tu veux faire des portions individuelles.

    Dans le cas d’un accompagnement, vaut mieux des portions individuelles. Dans ce cas, je suggère d’utiliser des petites courgettes rondes puisqu’elles sont moins copieuses que les courges et qu’elles ne prendront pas trop de place dans l’assiette. Mais, dans des petits patidou, c’est succulent. La taille de ta courge peut aussi t’aider à choisir!

    Pour moi, les courges idéales pour cette recette sont: patidou, courge poivrée, buttercup (pas butternut), shiatsu, delicat, kabocha.

    Dans le cas d’un plat principal en portion individuelle, je pense que tu peux suivre les mêmes indications que pour un accompagnement et choisir des courges de taille moyenne. Il peut être intéressant d’en avoir de différentes tailles pour les différents appétits!

    Dans le cas d’un plat principal en pièce unique, je suggère alors une grosse buttercup ou citrouille, potiron, muscat, bonnet turc, etc. Tu l’auras compris, celle-ci sera plus grosse! Attention, il faudra prévoir le temps de cuisson approprié!

    Patidou farcie au freekeh, champignons des bois et canneberges

    pour 2 pers.

    • 2 courges “patidou”
    • 150g mélange champignons des bois
    • 100g enoki champignons japonais
    • 1 oignons
    • 2 gousses d’ail, écrasées
    • Les graines des courges
    • 125ml canneberges séchées
    • 250ml freekeh cuit
    • 5ml Sauge ou thym ou romarin (ou un mix des 3)
    • 30ml jus de tangerine (optionnel) **

    Préparation des courges. Cette étape peut être préparée quelques jours d’avance.

    1. Couper le chapeau des courges. Nettoyer et vider, conserver les graines. Mettre les courges côté couper sur plaque de cuisson puis enfourner 45 min-1h ou jusqu’à ce qu’ils soient cuits. La lame du couteau transperce facilement.
    2. Nettoyer les graines en retirant les filaments de courge. Les répartir sur une plaque de cuisson et les enduire d’huile d’olive, 4-5 gouttes de sauce Worcestershire et deux pincées de poudre de champignons séchés. Lorsque les courges sont cuites, retirer du four et enfourner directement les graines en mettant celui-ci sur Broil/Grill pour les faire griller. Surveille-les pour ne pas qu’elles brûlent.

    Préparation de la farce. Cette étape peut être faite la veille.

    1. Hacher l’oignon finement.
    2. Nettoyer les champignons en enlevant la terre et autres débris des bois. Couper les bouts qui ne sont pas beaux. Couper les plus gros champignons en morceaux. Les laisser assez gros.
    3. Dans une poêle sur feu moyen, faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajouter les champignons des bois (pas les enoki). Saler, poivrer.
    4. Lorsque ceux-ci sont bien cuits et commencent à brunir, ajouter les champignons enoki, l’ail , les canneberges. Faire revenir encore 5 min.
    5. Retirer du feu et ajouter le freekeh*, les épices et, si tu en utilise, le jus de tangerine. Bien mélanger. Reserver.
    6. Si tu ne passe pas à l’assemblage immédiatement, réfrigérer jusqu’à utilisation.

    *Cuire le freekeh selon les indications du fabricant ou bien comme suit : 125ml de freekeh dans 250ml d’eau et une pincée de sel. Porter à ébullition, réduire au minimum et attendre 10-15 min qu’il ait gonflé et absorbé toute l’eau.

    Assemblage. Cette étape peut être faite la veille. Il ne restera plus qu’à réchauffer.

    1. Lorsque prêt, farcir les courges du mélange champignons-canneberges-freekeh.
    2. Enfourner à 180 C pour environ 45min selon si tu enfournes chaud (directement après les avoir cuits) et au moins 1h si tu enfournes froid (après les avoir réfrigérés.).

    ** Conserver les pelures de tangerine pour le dessert. Recette à venir. Pour les conserver, éliminer la partie blanche et mettre le zeste dans un contenant hermétique au réfrigérateur jusqu’à utilisation.

    Bon repas de réveillon!

    Chantal

    2019 Christmas Series : Smokey Spicy Soup / Série Noël 2019: Potage fumé épicé

    To start the Christmas series of 2019, I suggest an extra tasty and easy to make soup. As there is not enough time for daily activities and commitments, as well as those added to this holiday period, it is important to have recipe ideas that are quick and easy to create without being tasteless.

    This soup will delight and impress your guests. A festive touch to decorate this one will make your holiday meal worthy of that of a king.

    What’s interesting about this recipe is that it can be done in stages so you can better plan your prep time.

    Roasted peppers

    When you use your oven, before turning it off, roast the bell peppers. These will be ready to add at the last minute in the soup. They keep 3 days in the fridge once cooked and peeled. To keep them even longer, immerse them in olive oil. This one hardened cold but it will melt if you get them out 30 minutes before using.

    Savings Tip

    If you use canned tomatoes, this soup will be even quicker to make. Another way to save time and money!

    Vegetarian and vegan

    To make it a creamy and sweet soup, it is necessary to add a hint of cream. Depending on your choice of cream, this soup will be vegetarian or vegan. You can use a 35% cream or a vegan cashews cream like this one. Or, you can not put any at all. Its taste will be even more smoky and spicy.

    Smokey Spicy Soup

    • 3 red bell peppers
    • Olive oil
    • 1 onion
    • 4 cloves of garlic
    • 15ml tomato concentrate or paste
    • 5to10ml smoked paprika (pimentón)
    • 7ml salt
    • 800g tomatoes and its juice or passata (homemade or canned)
    • 250ml water (rince can if using)
    • 60-65ml cream ( vegetable or animal) *optional

    1. Preheat oven to 250 C on grill / Broil.
    2. Cut in half and empty the bell peppers. Coat the halves with olive oil and spread them cut side down on a silpat or baking paper on a baking sheet. Bake and grill until tender and lightly charred. Transfer to a bowl and close tightly and let cool. Cold, peel the peppers and if the soup is not done immediately, put the pieces in a bowl or pot with the juice they have produced then refrigerate.
    3. Cut the onions roughly. In a saucepan, sauté slightly. When translucent, add garlic, paprika, salt, tomatoes and water. Bring to a boil.
    4. Reduce to medium heat, add the peppers and simmer for about 20 minutes.
    5. Reduce the soup in a blender. If you do not have an immersible mixer and you use a regular blender, let the soup cool before mixing it.
    6. The cream, if you use it, can be added just before serving. The soup will keep longer.
    7. For a holiday-like finish, add a few finely chopped celery leaves, some crumbled feta cheese, and sesame seeds. Or mini cubes of avocado, finely chopped parsley and mini pieces of vegan cheese.

    Have a great start for your Holiday menu!

    Chantal


    Pour débuter la série Noël 2019, je te propose un potage extra goûteux et facile à réaliser. Comme le temps manque dû aux activités et engagements quotidiens ainsi que ceux qui s’ajoutent à cette période-ci, il est pertinent d’avoir des idées de recettes faciles et rapides à réaliser sans pour autant que celles-ci soient sans goût.

    Ce potage saura ravir et impressionner tes invités. Une touche festive pour décorer celui-ci rendra ton repas des fêtes digne de celui d’un roi.

    Ce qui est intéressant avec cette recette-ci est qu’elle peut être réalisé en étapes te permettant de mieux planifier ton temps et tes préparatifs.

    Des poivrons grillés

    Lorsque tu te sert de ton four, avant de l’éteindre, fait griller des poivrons. Ceux-ci seront prêts à ajouter à la dernière minute dans le potage. Ils se gardent 3 jours au réfrigérateur une fois cuits et pelés. Pour les conserver encore plus longtemps, immerge-les dans l’huile d’olive. Celle-ci durcie au froid mais il suffira de les sortir 30 minutes avant de t’en servir.

    Astuce économique

    Si tu utilise des tomates en conserve, ce potage sera encore plus rapide à faire. Encore une façon d’économiser du temps et de l’argent!

    Végétarien et végétalien

    Pour en faire un potage doux et crémeux, il s’impose d’ajouter un soupçon de crème. Selon ton choix de crème, ce potage sera végétarien ou végétalien. Tu peux utiliser une crème 35% ou une crème végétale aux noix de cajous comme celle-ci. Tu peux aussi ne pas en mettre du tout. Son goût sera encore plus fumée et piquant.

    Potage fumé épicé

    • 3 poivrons rouges
    • Huile d’olive
    • 1 oignon
    • 4 gousses d’ail
    • 15ml concentré de tomates
    • 5à10ml paprika fumé (pimentón)
    • 7ml sel
    • 800g tomates et son jus de type passata (maison ou en conserve)
    • 250ml eau (rincer la conserve si tu utilises les tomates en conserve)
    • 60-65ml crème (végétale ou animale) *optionnel

    1. Préchauffer le four à 250 C sur grill/Broil.
    2. Couper en deux et vider les poivrons. Enduire d’huile d’olive les moitiés de poivron et les répartir côté coupé vers le bas sur un silpat ou papier cuisson sur une plaque. Enfourner et faire griller jusqu’à ce qu’ils soient tendres et légèrement carbonisés. Transférer dans un bol et fermer hermétiquement et laisser refroidir. Froid, peler les poivrons et si le potage n’est pas fait de suite, remettre les morceaux dans le bol ou pot avec le jus qu’ils ont produits puis réfrigérer.
    3. Couper grossièrement les oignons. Dans une casserole, les faire revenir légèrement. Lorsque translucide, ajouter l’ail, le paprika, le sel, les tomates et l’eau. Porter à ébullition.
    4. Réduire à feu moyen, ajouter les poivrons et laisser mijoter environ 20min.
    5. Passer la soupe au mixeur. Si tu n’as pas un mixeur immersible et tu utilise un blender, laisse bien refroidir la soupe avant de la passer.
    6. La crème, si tu en utilises, peut être ajoutée juste avant de servir. La soupe se conservera plus longtemps ainsi.
    7. Pour une finition digne du temps des fêtes, ajouter quelques feuilles de céleri hachées finement, quelques grumeaux de fromage feta et des graines de sésames. Ou des mini cubes d’avocats, du persil finement haché et des mini morceaux de fromage végétal.

    Bon début pour ton menu du temps des fêtes!

    Chantal

    2019 Christmas Series : It’s that time of the year again! / Série Noël 2019: C’est à nouveau cette période de l’année!

    It is that time of the year again; Christmas time.

    It is the time when people gather, celebrate, drink, eat. With friends, colleagues or family. This is the period when a lot of money is spent on the purchase of “gifts”, decoration, clothing, receptions at home and elsewhere.

    It is the time when there is the most waste, abuse, conflict, obligation, pressure and also, emotions. Why not try to change your habits and produce less waste, spend less money and be more zen and mindful? Here are some ideas to help you!

    Gifts

    Let’s start by talking about gifts. The consumer society in which we operate puts pressure on us. We feel obligated to buy some because that’s what we do at Christmas … we would not want to hurt or look bad either. So, we pay a lot and spend much on gifts.

    Very often, we do not know what to buy and give. Plus, when we receive some, they are gifts that are not to our taste, that we do not want, that we did not ask for, that makes us indifferent, that we would go back to the store and choose something else. Fortunately, sometimes, they are useful gifts, which make us happy, that we always wanted but never bought for ourselves and that falls just right.

    To counter this excessive expense and this feeling of obligation, give the gift of your presence, your good humor, your time. If you absolutely want to give gifts, you can offer experiences if not, make them yourself. Uses recycled items to make and pack them. Try to make them useful, that they do not create waste.

    Decorations

    The Christmas decoration market is very lucrative. Many decorate their interiors and their home exteriors. Lights, firs, streamers, crowns, etc.

    To help you reduce your decor expenses, think about using the elements of nature and of your kitchen to make them yourself. Pine cones, pine branches, branches and holly fruits, tree trunks, tree branches, wild or aromatic herbs, oranges, cranberries, cloves, cinnamon sticks and so on.

    Clothing

    This period is an opportunity to put on our best. To do a little special. To wear sequins, flashy ties, bling bling jewels. One may feel compelled to have a new clothes every year thinking that our guests will notice that it is the same dress or the same costume as last year. But what about those of last Christmas? And those of the year before? They stand in your wardrobe and accumulate dust?

    Try as much as possible to wear your beautiful clothes of the past years, those who are accumulating dust! Recycle them, modify them or customize them to change the appearance and feel less like wearing the same thing every year. If you absolutely need a new outfit, think of the second hands stores. You can even exchange with a friend.

    Receptions

    Receive or be received as a king. This means cooking a number of dishes that are too often hearty and produced too much. So, we eat too much. Since there are still a lot of leftovers, we feel obliged to eat them every following days. We lack the courage and the idea to renew these leftovers. We feel tight in our clothes and we make false promises (resolutions).

    Plus, it’s expensive. If you do not have enough time to cook or if you think you do not have the chef skills and you’re calling on the supermarket’s convenience foodservice or frozen packaged foods … I beg you to reevaluate your choices and opt for cheaper, greener and healthier solutions.

    To help you not eat too much, or too much of the same for 5 days, calculate the number of servings. Put reasonable portions on your plate and stop there. Alter the alcohol with the water. If cooking you tend to overdo it, this year, pay special attention to do less. When planning your menu, also think of recipes to make with leftovers, just in case.

    To help you reduce the costs of such a reception, think about getting help from your guests. Ask them to bring a dish, a dessert, a salad, an aperitif, the digestive … think to ask them to bring everything in real dishes, in zero waste packaging. It is possible to use cloths (clean!) to cover the dish, cloth bags or crates to carry them.

    Emotions

    Unfortunately, this period is a source of stress, conflicts, obligations. It is often at this time of the year that disputes and resentment manifest themselves and are seen most. Alcohol helping … we get angry and we argue and fight. Sometimes we simply feel obligated to participate, to be present, to look good. We do not feel like it so we lose interest and are hypocrites.

    Sadness, frustration and disappointment can be there without having been invited. Joy, love, sincerity and fun can also be there. I find that often, it is our (preliminary) conception of “how it must and should be” that distorts our vision. If we put ourselves in a festive state of mind without prior expectations, without preconceived ideas, perhaps we will be surprised by the progress and the outcome of our festivities.

    I wish you an excellent holiday season! May you find peace, serenity, love and live this time well surrounded and in harmony with your deep self.

    Chantal


    C’est à nouveau cette période de l’année ; le temps des fêtes ou Noël.

    C’est la période où les gens se rassemblent, fêtent, boivent, mangent. Entre amis, entre collègues ou en famille. C’est la période où beaucoup d’argent est dépensé pour l’achat de “cadeaux”, pour la décoration, pour des habits, pour recevoir chez soi et pour aller fêter.

    C’est la période où il y a le plus de déchets, d’abus, de conflits, d’obligations, de pression et aussi, d’émotions. Pourquoi pas tenter de changer tes habitudes et de produire moins de déchet, de dépenser moins d’argent et d’être plus zen et mindful? Voici quelques idées pour t’aider!

    Des cadeaux

    Commençons par parler des cadeaux. La société de consommation dans laquelle nous évoluons nous mets la pression. On se sent obligés d’en acheter parce que c’est ce que l’on fait à Noël… on ne voudrait pas vexer ou mal paraître non plus. Donc, on paye cher et on dépense beaucoup pour des cadeaux. Très souvent on ne sais pas quoi offrir et lorsqu’on les reçoit, ce sont des cadeaux qui ne sont pas à notre goût, qu’on ne veut pas, qu’on a pas demandé, qui nous fait ni chaud ni froid, qu’on retournerait volontiers au magasin pour se choisir autre chose. Heureusement, parfois, ce sont des cadeaux utiles, qui nous font plaisir, qu’on a toujours voulu mais qu’on ne s’est jamais acheté et qui tombe pile poile.

    Pour contrer cette dépense excessive et ce sentiment d’obligation, offre ta présence, ta bonne humeur, ta bienséance, ton temps. Si tu souhaites absolument offrir des cadeaux, tu peux offrir des expériences si non, fabrique-les toi-même. Utilise des items de récupération pour les fabriquer et pour les emballer. Essaie que ceux-ci soient utiles, qu’ils ne créent pas de déchet.

    De la décoration

    Le marché de la décoration de Noël est très lucratifs. Beaucoup aiment et décorent leurs intérieurs et leurs extérieurs de maison. Les lumières, les sapins, les banderoles, les couronnes, etc.

    Pour t’aider à diminuer tes dépenses déco, pense à utiliser les éléments de la nature et de ta cuisine pour les fabriquer toi-même. Pommes de pins, branches de pins, branches et fruits de houx, planche de tronc d’arbre, branches d’arbres, herbes sauvages ou aromatiques, oranges, canneberges, clou de girofles, bâtons de cannelle et j’en passe.

    Des vêtements

    Cette période est l’occasion de mettre ses plus beaux atours. De faire un peu spécial. De porter des paillettes, des cravates clinquantes, des bijoux bling bling. On peut se sentir obligé d’avoir une nouvelle robe ou un nouvel ensemble chaque année pensant que nos convives vont remarquer que c’est la même robe ou le meme costume que l’an dernier. Mais qu’en est-il de ceux de Noël dernier? Et ceux de l’année d’avant? Ils s’accumulent dans ta garde-robe et prennent la poussière?

    Essaie tant que possible de porter à nouveau tes beaux habits des dernières années, ceux qui prennent la poussière! Recycle-les, modifie-les ou customise-les pour changer l’apparence et avoir moins l’impression de porter la même chose chaque année. S’il te faut absolument une nouvelle tenue, pense au seconde mains. Tu peux même troquer ou échanger avec un ou une ami-e.

    Des réceptions

    Recevoir ou être reçu comme un roi. Cela veut dire cuisiner un certains nombre de plats qui trop souvent sont copieux et produits en trop grande quantité. Du coup, on mange trop. Puisqu’il en reste beaucoup, on se sent obligé de les manger un peu tous les jours qui suivent. On manque de courage et d’idée pour renouveler ces restes. On se sent serré dans nos vêtements et on se fait de fausses promesses (résolutions).

    De plus, ça coûte cher. Si tu n’as pas trop le temps de cuisiner ou si tu penses ne pas avoir les talents de chef cook et que tu fais appel aux services de traiteurs ou de solutions emballées surgelées toutes faites du supermarché… Je t’implore de réévaluer tes choix et d’opter pour des solutions plus économiques, plus écologiques et plus santé.

    Pour t’aider à ne pas manger trop, ni trop de la même chose pendant 5 jours, calcule bien le nombre de portions. Mets dans ton assiette des portions raisonnables et arrête-toi là. Alterne l’alcool avec l’eau. Si en cuisinant tu as tendance à en faire trop, cette année, porte une attention particulière pour en faire moins. Lorsque tu planifies ton menu, pense aussi à des recettes à faire avec les restes, au cas où.

    Pour t’aider à réduire les coûts d’une telle réception, pense à te faire aider par tes invités. Demande-leur d’apporter un plat, un dessert, une salade, l’apéro, le digestif… pense à leurs demander d’apporter le tout dans de la vraie vaisselle, dans des emballages zéro déchet. Il est possible d’utiliser des torchons (propre!) pour couvrir le plat, des sachets en tissus ou des caisses pour les transporter.

    Des émotions

    Malheureusement, cette période est source de stress, de conflits, d’obligations. C’est souvent à ce moment que les disputes et rancoeurs se manifestent, se voient le plus. L’alcool déliant les langues… on s’emballe et on se dispute. Parfois, on se sent tout simplement obligé de participer, d’être présent, de faire bonne figure alors qu’on a pas envie. On se désintéresse et on est hypocrite. On fait la tête, on se prends la tête.

    Tristesse, frustration et déception peuvent être au rendez-vous sans avoir été invité. Joie, amour, sincérité et amusement peuvent aussi être au rendez-vous. Je trouve que souvent, c’est notre conception (préalable) de “comment ça doit être, comment ça doit se passer” qui fausse notre vision. Si on se met dans un état d’esprit festif sans attente préalable, sans préconçu, peut-être serons-nous surpris par le déroulement et le dénouement de nos festivités.

    Je te souhaites un excellent temps des fêtes! Puisses-tu trouver la paix, la sérénité, l’amour et vivre ce temps bien entouré en harmonie avec ton toi profond.

    Chantal